13 Novembre – Un an après … Le temps des commémorations et de la renaissance

Le 13 novembre 2015, la France et sa capitale étaient touchées comme jamais par une vague d’attentats, trois premiers terroristes ont actionné leur artefact aux abords du stade de France, suivi par une virée macabre visant les terrasses de café bondées en ce samedi de novembre doux pour la saison. Une nuit d’horreur qui s’achèvera par une prise d’otage mortifère au Bataclan. Une nuit au lourd bilan corporel (130 victimes et 413 blessés) mais aussi psychologique. Des attentats immédiatement revendiqués par l’organisation terroriste DAESH justifiant ses actes par la réponse à l’action française en Syrie. Le 13 novembre 2016, les cérémonies et les hommages se succèdent dévoilant des plaques commémoratives en l’honneur des victimes. Le 12 novembre, le Bataclan « renaissait » avec le concert de Sting.


13 Novembre 11 h :  Hommage au Bataclan
Un hommage tout en sobriété avec le dévoilement d’une plaque rappelant les 90 victimes tombées en ce lieux symbolique de l’art de vivre à la française. Les noms des victimes ont été égrainés avec solennité puis le silence d’une minute a conclu la cérémonie.

Le 11 novembre dernier, François Hollande déclarait lors de l’ouverture du match France-Suède au Stade de France :

« Il faut se souvenir des 130 morts, des centaines de blessés, alors d’abord pour leur mémoire, pour tous ceux qui ont survécu et pour lesquels nous devons faire cet acte de souvenir, mais aussi d’encouragement, de solidarité. Et si nous sommes forts, s’il y a de la cohésion alors nous vaincrons le terrorisme…. Nous sommes devant cette menace là et les français bien sûr appréhendent, ils y pensent comme d’ailleurs nous même chaque seconde, mais nous devons agir, nous avons pris des mesures nous les renforçons chaque jour autant que nécessaire tout en préservant les libertés, mais nous ne sommes plus comme avant, nous devons être plus forts qu’avant »

13 Novembre 9h : Début des hommages officiels
Les hommages ont débuté à 9h avec le dévoilement de la plaque du Stade de France en l’honneur de la première victime du 13 novembre. « A la mémoire de Manuel Dias et en respect aux nombreux blessés et victimes du terrorisme sur ce lieu le soir du 13 novembre 2015. » S’en est suivi une série de plaques en l’honneur des victimes tombées dans tous les lieux de la capitale. La lecture des noms des victimes en présence de leurs proches et des rescapés avant une minute de silence pour « ne jamais oublier ».

♦ 12 Novembre : Réouverture du Bataclan
Réouverture du Bataclan et concert de Sting qui a débuté avec une minute de silence avant de chanter à l’unissons avec la salle « Send un SOS » et de déclarer « Je n’ai pas de solution pour la crise des migrants mais faisons preuve d’empathie » dit Sting avant « Inch’Allah ». Un rappel que la crise des migrants qui fuient la guerre et les exactions islamiques au proche Orient. Une référence fortement critiquée sur les réseaux sociaux. Puis le rock a repris sa place et Sting a célébré la vie en faisant renaître Le Bataclan.

f25d74b85d4a5e7c4e8a874aa3990810+++++++++++++++++++++++