ADN synthétique : pour un été sans cambriolage

Lors du prochain conseil municipal de la ville de Perpignan, sera proposé à l’ordre du jour le vote de mise en place d’un nouveau dispositif à Perpignan. Dès le mois de juillet, seront disponibles en mairie des bombes permettant de marquer ses objets de manière indélébile et unique. Un moyen supplémentaire de lutte et de dissuasion des cambriolages. La bombe d’ADN synthétique sera vendu à prix coûtant aux particuliers et permettra de marquer jusqu’à 1.000 objets. Elle permettra de confondre le suspect en cas d’élucidation et la restitution des objets volés en sera facilité. Un dispositif par aspersion utilisant également l’ADN synthétique individuel sera disponible pour les commerçants.


Le principe du marquage chimique préventif
Le produit est composé de fluoresceine et le contenu de chaque flacon de solution marquante est unique. Cet ADN est identifié par un numéro qui, lors de l’achat est relié à son propriétaire. Le produit invisible à l’oeil nu se révèle sous la lampe spéciale dont les agents de police sont déjà équipés. Ce produit reste actif 5 ans sur les objets, 6 mois sur les cheveux et entre 6 et 8 semaines sur la peau.
La trace ainsi laissée sur les objets dérobés ou sur la peau du malfaiteur permet de l’identifier sans constatation possible.
La restitution des objets retrouvés en cas d’élucidation s’en trouve fortement facilitée et accélérée, précisait Chantal Bruzy, adjointe à la sécurité de la ville de Perpignan.

Dispositif par marquage pour les particuliers
Dès le mois de juillet, chaque perpignanais désireux de se prémunir des cambriolages en marquant ses objets de valeur  pourra faire l’acquisition de l’ADN Synthétique auprès des mairies de quartiers pour la somme de 25 €.

Un dispositif permettant de marquer plus de 1000 objets qui, en cas de cambriolages, vous seront immédiatement attribués grâce à l’identification de leur propriétaire par les autorités.

Dispositif par aspersion pour les commerçants
Les commerçants et plus particulièrement ceux qui ont subi de nombreux braquages comme les bijouteries ou bureaux de tabac pourront, quant-à eux, bénéficier du dispositif de l’ADN Synthétique par espersion. Ce système mis en place depuis de nombreuses années à Londres a permis de réduire de façon drastique les chiffres de braquages des commerçants notamment par son aspect dissuasif.

Les commerces seront équipés de bornes contenant l’ADN synthétique individualisé du commerçant, en cas d’agression pourra enclencher le dispositif qui au moment de la fuite du braqueur asperger ce dernier du produit indélébile et indétectable sans la lampe idoine. Le cambrioleur ignorera ce marquage mais sera irréfutablement relié au vol par les autorités compétentes. Pour rappel, le produit reste actif sur la peau entre 6 et 8 semaines et sur les objets, touchés par le ou les individus dans leur fuite, durant 5 ans !

Aide à l’installation du dispositif pour les commerçants
La ville de Perpignan participe financièrement à hauteur d’un 1/3, puis les commerçants pourront se réunir en association pour bénéficier de la prise en charge par l’état d’un 1/3 de l’investissement dans le cadre du Fond Interministériel de Prévention de la Délinquance. Le reste à charge du commerçant serait du dernier 1/3 de 5.000€ afin de s’équiper de ce moyen de prévention et de dissuasion des braquages.

Pour des raisons budgétaires et durant l’année de lancement de ce système à Perpignan, la municipalité limite son investissement aux 10 premiers commerçants le sollicitant.

Crédit photos : Société Smartwater

d6f6345aa8f59aaa942591f40583b041CCCCCCCCCC