Chômage – La hausse dans les PO contraste avec la forte baisse nationale

Les chiffres du mois de septembre 2017 viennent d’être publiés et sur le plan national, il s’agit de la plus forte baisse du nombre de demandeurs d’emploi depuis un an, tout comme dans la région Occitanie – Pyrénées Méditerranée. Dans le département des Pyrénées Orientales, la courbe du chômage continue inlassablement sa hausse pour atteindre 35.660 chômeurs dans la catégorie, 53.700 si l’on cumule les catégories A,B et C (tout ceux qui sont tenus de rechercher un emploi).

♦ Pyrénées Orientales
En septembre 2017, le nombre de demandeurs d’emploi dans la catégorie de référence est de 35.660 personnes. En septembre 2016, ils étaient 35.400 tenus de rechercher un emploi, soit une hausse de 0,7% sur un an. Le nombre de chômeurs sur la catégorie A augmenté de 2,7 sur les 3 derniers mois, et de 0,7% depuis le mois d’août 2017.

La catégorie qui augmente le plus dans notre département est celle des plus de 50 ans qui sont 5,1% plus nombreux en septembre 2017 qu’une année plus tôt. Ils sont 10.230 chômeurs de plus de 50 ans à rechercher un emploi dans la catégorie de référence.

Le nombre de chômeurs de moins de 25 ans est quant à lui en baisse de 1,8% sur un an, mais en forte hausse (+4,3%) sur les 3 derniers mois. Ils sont 4.830, hommes et femmes confondus de moins de 25 ans en recherche d’emploi à la fin du mois de septembre.

♦ Occitanie – Pyrénées Méditerranée
Au niveau régional, la courbe du chômage est sur la même tendance qu’au niveau national. Dans la catégorie de référence, 363.560 personnes sont sans emploi et tenues de rechercher un emploi. Soit une baisse de 1,3% sur un mois, quasi stable depuis septembre 2016, sur la catégorie A, en hausse de 2,6% si l’on cumule les catégories A,B et C.

Dans la région, la totalité des 13 départements augmentent leur nombre de chômeurs sur une année. Alors que sur un mois, seuls les Pyrénées Orientales accusent une forte hausse (+1,1%, cumul des catégories A,B,C).

♦ France métropolitaine
3.475.600 personnes sont sans emploi dans la catégorie A, soit une baisse de 64.800 nombre de demandeurs d’emploi depuis le mois d’août. Un chiffre qui recule de 7.600 en 3 mois, une baisse de 0,5% depuis septembre 2016.

Les catégories qui bénéficient le plus de cette tendance à l’embellie sont les jeunes de moins de 25 ans, ils sont 464.000 en recherche d’emploi. Les plus de 50 ans au chômage sont les seuls à voir leur nombre augmenter depuis 1 an. +3% depuis septembre 2016. Sur les courbes ci-dessous fournies par l’Observatoire de l’emploi, on constate que les chômeurs de plus de 50 ans sont en hausse constante depuis 10 ans. Une problématique structurelle à laquelle aucune politique n’a réussi à apporter de solution tangible.

5cdb6c403142338c89b36afe1fd6ba2bPPPPP