Des paréidolies dans le ciel catalan !

Hier soir de nombreux nuages cotonneux ont envahi le fil d’actualité des réseaux sociaux, chacun y allant de sa comparaison. La paréidolie, est une illusion d’optique qui consiste à associer les stimulus visuels informes et ambigus avec des formes familières. Le nuage qui a beaucoup intrigué les badauds est un Altocumulus Lenticularis ou Nuage Lenticulaire, qui sous l’effet du soleil couchant s’est paré des plus belles couleurs.


À l’origine, le cerveau et son besoin de structurer son environnement en permanence, quitte à transformer les informations fournies par la rétine en objets connus. La paréidolie exprime sa tendance à créer du sens par assimilation à des images qui n’en ont pas. C’est cet effet d’optique qui est utilisé dans le test de Rorschach qui consiste à montrer des taches d’encre et écouter à quoi le patient associe la forme.

Selon Kevin O’Reagan, qui dirige le laboratoire de psychologie et des perceptions du CNRS à Paris, « On devine plus qu’on voit ».

Dans son livre publié aux presses universitaires d’Oxford en 2011, il suggère une nouvelle approche de la conscience, « la Sensorimotor ». Qui permettrait de comprendre pourquoi nous ressentons les choses différemment selon les individus. Par exemple, pourquoi ce rouge semble rouge pour nous, plutôt que vert.

Une question importante qui pourrait être transposable, notamment, aux intelligences artificielles auxquelles les chercheurs ont du mal à insérer la part de conscience qui caractérise l’humain.

805216f927ab80d664136e5fea461475qqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq