Des voeux en Noir et Blanc

Le club de la presse catalane réunissait plus d’une centaine de journalistes, communicants et autres artistes pour présenter les voeux pour cette année 2016 qu’Olivia Mailhes, administratrice du Club de la Presse Catalan, espère « moins mauvaise que 2015 ».

Cet événement fut aussi l’occasion de présenter le travail de Grégory Herpe, photographe reconnu de 46 ans, catalan d’adoption depuis 10 ans. Pour fêter ses 10 ans en terre catalane il a souhaité  « faire un travail sur ce pays que je connaissais très peu. J’ai commencé à l’aimer comme jamais avant ».

Pourquoi le Noir et blanc ?

« Je prends les clichés toujours en couleur ensuite je supprime les couleurs une par une pour pouvoir faire ressortir l’âme du sujet, comme quand on retire le maquillage du visage d’un homme, il reste l’essence de l’être humain« 

L’un de ses clichés préféré de cette série sur la Catalogne du Nord au Sud est ce poste de secours de St-Cyprien. « Cette photo est totalement improvisée, je passais par là en voiture il y avait un temps de chien et ce poste de secours semblait perdu au milieu de nulle part« . Cette image a primé à la Biennale Internationale d’Art Contemporain de Gênes en juillet dernier.

10679809_893224390701506_6534453831778319751_o

Depuis quelques années déjà le Club de la Presse Catalan accompagne journalistes et communicants dans leur quotidien et organise des événements et autre soirées. L’un des moments phares est « La Nit de la com‘ d’aquí » qui décerne « rousquilles » et autres coups de « Fuet catalan » aux opérations de communications de l’année. Pour 2016 cette soirée aura lieu le lundi 6 juin dans les dans les jardins de Juhègues à Torreilles.

e9c143ab180ab1cd836b9e58ef03f4e9nnnnnnnnnnn