Edouard Philippe Premier Ministre – Fin du suspens à Matignon

Après des heures d’attente et un suspens digne des plus grands thrillers, c’est en une toute petite phrase qu’Alexis Kolher, nouveau Secrétaire Général de l’Elysée a mis fin à l’attente qui durait plus de 5 heures ! « Le President de la République a nommé Monsieur Edouard Philippe Premier Ministre et l’a chargé de former le nouveau gouvernement ». La twittosphère s’est beaucoup amusée de l’attente des journalistes avant de laisser place aux biographies du nouveau locataire de Matignon qui succédera à Bernard Cazeneuve.


♦ Edouard Philippe Maire Les Républicains du Havre, proche d’Alain Juppé
Edouard Philippe, 46 ans, est né à Rouen dans une famille d’enseignants, il a durant ses années universitaires (1990) choisi la gauche et son courant rocardien, à l’instar de Manuel Valls, ou d’Emmanuel Macron -l’alors secrétaire général de l’Elysée voyait en Michel Rocard « un mentor »-. En 2002, Edouard Philippe est candidat aux législatives pour la 8ème circonscription de la Seine Maritime et Alain Juppé lui propose de participer à la fondation de l’UMP, devenu Les Républicains en 2015. Il fait partie de l’équipe de campagne du Maire de Bordeaux qui brigue l’investiture Les Républicains lors des Primaires de la Droite. C’est finalement François Fillon qui remportera les primaires et sera éliminé dès le soir du premier tour, entraînant parmi la droite française un profond désarroi.

Edouard Philippe et Nicolas Sarkozy, des caractères « virulents et vifs »
A la question posée par Lea Salamé, chroniqueuse d’On N’est Pas Couché en décembre 2014, « Est-il vrai que vous en êtes venus aux mains avec Nicolas Sarkozy ? », Edouard Philippe avait déclaré « On a eu des explications franches… Ca s’est passé en 2002, et j’avais dû faire quelque chose qui ne plaisait pas à Nicolas Sarkozy, on s’en est expliqué, il est virulent, vif, et en fait… moi aussi… ».

♦ Edouard Philippe Les Républicains ?
Le désarroi qui a envahi la droite française au soir du premier tour de l’élection présidentielle, ne devrait pas s’atténuer avec la nomination d’Edouard Philippe en tant que Premier Ministre du nouveau Président de la République. A l’heure où nous écrivons, nous restons en attente de la réaction de François Baroin, chargé de mener la bataille des législatives pour le parti Les Républicains. Ce dernier avait déclaré dès la publication des résultats de l’élection présidentielle à propos de l’éventualité que Bruno Le Maire puisse rejoindre le gouvernement d’Emmanuel Macron : « Si Bruno Le Maire rejoint le gouvernement dans une dizaine de jours, de fait, il quitte la famille, de fait, il appartient à En marche ! ». François Baroin avertissait le 6 mai dernier « ceux qui choisissent Macron, ils seront En Marche! mais plus Républicains ». 

Dans notre département, Romain Grau, proche d’Alain Juppé également est investi par La République En Marche sur la 1ere circonscription pourrait également être exclu par Les Républicains, si l’on en croit François Lietta, président Les Républicains 66 qui a fait remonter l’information aux instances dirigeantes qui ne se sont pas encore prononcées.

2 pensées sur “Edouard Philippe Premier Ministre – Fin du suspens à Matignon

Commentaires fermés.

99a140316b3276bd7113f6072ac240ca88888888888888888888888