Elne retrouve son passé antique le temps d’une fête consacrée à ses légendes

En 2016, la ville d’Elne avait choisi de mettre en lumière les légendes antiques . Forte du succès rencontré par cette première mise en lumière de l’histoire, les services de la ville d’Elne lancent en 2017 la Fête Antique qui débute dès 10h30 le 1er Juillet. Au programme, une ville totalement transformée « en cité antique pour rendre hommage à son passé glorieux » précise la commune.

Spectacle son et lumière avec Mapping et scénographie mettant en mouvement l’architecture de la ville
Ce 1er Juillet, entre 22h25 et 23h15, 35.000 lumens* permettront à Elne de revivre la traversée des Pyrénées d’Hannibal en 218 avant Jésus Christ. Le Général carthaginois, ses 80 000 hommes, 20 000 chevaux et 37 éléphants ont fait une halte non loin de la cité antique d’Illiberis avant de poursuivre leur périple en direction du Rhône. Des comédiens feront revivre au public le faste et la majesté de l’Antiquité illibérienne, du nom de la ville à l’époque de l’Empereur Constantin.

Elne La Romaine
Le site PyrénéesCatalanesFree.fr, qui compile des informations sur le département, rapporte que Elne était un oppidum nommé Illiberis dominant la plaine. Le site revient sur le passage d’Hannibal en terre d’Illiberis. « Il fit un arrêt à Illiberis pour discuter des conditions de son passage auprès des populations locales. Celles-ci firent un déplacement jusqu’à Ruscino (Château Roussillon) pour discuter avec les romains de ce qu’ils offraient pour faire barrage à l’envahisseur, puis revinrent à Illiberis. Ils avaient décidé de laisser Hannibal libre de circuler dans la région, ce qui se traduisit par la signature d’un traité de paix ».

L’Empereur Constantin rebaptise du nom de l’impératrice Hélène
Pyrénées Catalanes nous apprend qu’en -121 av JC, les romains décidèrent d’interdire l’accès aux ressources naturelles de la région aux autres peuples méditerranéens. Ils envahirent alors militairement le Roussillon, qui passa sous leur domination. Après l’invasion romaine, Illiberis est tombé en désuétude face à sa concurrente Ruscino qui accueillait alors le siège des puissances gouvernantes.

C’est seulement en 337 que l’empereur Constantin la releva en changeant son nom. La ville s’appela alors Castrum d’Helenae, du nom de l’impératrice Hélène. L’administration repasse de Ruscino (qui disparaît alors) à Helenae. Un autre fait marquant a eu lieu à Helenae quelques années plus tard : l’assassinat de Constans, fils de Constantin, mort égorgé par un certain « Gaïsson ».

Puis les invasions wisigothiques renforcèrent le pouvoir d’Helenae, passé Elna par déformation phonétique.

Lumen* : Unité dérivée du Système international du flux lumineux fondé sur la perception humaine de la lumière

98b258ba0a3a07d3f09f21acd5a49277============