En route pour la finale avec les Déferlantes !

Alors que le match France-Allemagne battait son plein à Valmy, c’est les basses qui faisaient vibrer les festivaliers nombreux pour le premier soir de la 10ème édition des Déferlantes devenu un moment incontournable des étés catalans ! Une première nuit qui, malgré le match historique de l’Euro, a attiré un public séduit par la programmation de qualité du festival, sans pour autant délaisser sa passion du foot teintée d’un brin de chauvinisme !


Musique, Foot et bonne humeur
Un cocktail gagnant savamment orchestré par l’équipe des Déferlantes qui a su allier le foot et le son en réservant l’espace pinède à la diffusion du match France-Allemagne qui s’est soldé par la victoire historique des bleus 2-0. Simultanément, BigFlo & Oli, Patrice, Skunk Anansie, Nekfeu enflammaient les scènes Mer & Château. Dimanche 10 juillet, la finale opposera la France et le Portugal alors que sur la colline de Valmy se déchaîneront les guitares du groupe tant attendu « Les Insus », réformation partielle du « légendaire » Téléphone.

Des têtes d’affiches engagées et un public en osmose !
Difficile mission pour BigFlo & Oli que d’entamer la longue série de sets dans la lumière et la chaleur orageuse de ce début d’été. Mais le flow impressionnant des deux frères a fait l’effet d’un warm up survolté. Une ambiance que Skunk Anansie a pu saisir pour rugir sauvagement son rock puissant.

Des messages très Carpe Diem comme celui du chanteur Patrice : « Are you ready to celebrate this moment ? Yesterday doesn’t exist, tomorrrow doesn’t exist, only exist today ! » « We are the future in the présent ». Ou celui du vivre ensemble par le rappeur Nekfeu : « Quand je vois qu’il y a des gens qui sont capables de tuer des policiers, je suis content de voir qu’on se mélange tous ce soir ! » et qui conclut devant un public conquis « Je vous aime bordel ! »

Puis ce sera au tour du groupe Tryo de profiter des bonnes ondes et d’annoncer fièrement : « La France a gagné » et de glisser « une dédicace aux néo-bacheliers ». Avant, un final explosif de Bloc Party et du talentueux Paul Kalkbrenner qui comptait de nombreux aficionados.

Une scène pression live, la relève assurée
Place à la détente en début d’après midi sous la pinède avec le groupe issu des sélections Ghetto Studio, et Simawé qui « accueillaient » les premiers festivaliers avec leur Reggae Folk.

057d2fb1dda0a86a30cd84d587717fde<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<