Fin de controverse sur le déplacement de la délégation catalane au CES de Las Vegas ?

Lors du Club de l’Éco de l’Indépendant, Laurent Gauze et Bernard Fourcade, respectivement à la tête de Perpignan Mediterranée Invest et de la CCI des PO sont revenus sur le déplacement que certains ont qualifié de « carrément psychédélique ». Parmi les détracteurs Superpignan, le collectif dont certains amateurs de l’ovalie qui souhaitent pour le moment rester dans l’ombre, mais qui ne cachent pas leurs ambitions pour Perpignan 2020. Laurent Gauze et Bernard Fourcade ont rappelé les objectifs, les retombées pour les entreprises innovantes du département et le financement de l’opération.


Prises de contacts avec les géants de la Silicon Valley
La délégation catalane avait également pour destination la Silicon Valley afin « d’identifier des projets potentiels tels que le véhicule autonome, éoliennes flottantes et de positionner Perpignan comme territoire démonstrateurs de nouvelles technologies… ». 

« Ou on est le triangle des Bermudes et il ne se passe jamais rien, ou on essaye de positionner Perpignan à la pointe du triangle de l’innovation numérique, au coeur de l’axe Montpellier – Toulouse – Barcelone. De ce point de vue là, le pari est plus que gagné ! » Estimait Laurent Gauze. « On a le plus beau département du monde mais avec 20% de chômeurs. Il faut essayer, tenter des choses, se frotter aux autres villes… Si l’on s’arrête aux premières critiques on ne fait jamais rien ! »

L’objectif de la mission était selon Perpignan Méditerranée Invest, triple : « D’accroître le développement des entreprises du territoire à l’international, de mobiliser les acteurs économiques sur le domaine des nouvelles technologies et de l’innovation et de prospecter les marchés américains et les investisseurs potentiels sur notre territoire ».

♦ Un financement public controversé
Emmanuel Stern, à la tête de la Villa Duflot, fondateur de One Direct et Président du Prix Sauvy, faisait partie de la délégation, revenant sur la polémique du prix du déplacement « Je confirme que tout le monde a payé son billet ! C’est une vision à 10 ou 20 ans qu’il faut avoir. À ce moment là, les 10 ou 20 000 euros investis par l’agence de développement économique ne compterons pas ».
L’agence de développement économique a communiqué le détail du financement.

« L’opération a été montée par l’Agence de Développement Economique Pyrénées Méditerranée Invest avec le Pôle de compétitivité DERBI. L’Agence ayant été organisatrice principale du déplacement, a pris en charge tous les frais annexes (transferts, conférences…), en collaboration avec le Pôle DERBI sur la partie interne du programme pour un montant global de 25 000 €, ainsi qu’une participation à hauteur de 500 euros par entreprise. Tandis que les entreprises ont payé un forfait individuel à hauteur de 2 500 € par personne pour participer à l’ensemble de la mission sur le CES de Las Vegas et la Silicon Valley de San Francisco »

Perpignan labellisé French Tech à moyen terme
La « collaboration réussie avec Sud de France Développement » et le rapprochement avec la French Tech sont de bonne augure pour la labellisation de Perpignan.

Accompagner le développement de Flipr
Flipr est née en 54 heures lors d’un start’up week-end qui, en partie grâce à l’appui de Laurent Gauze et de son équipe de l’Agence de Développement Economique, hébergée actuellement en pépinière d’entreprise de Perpignan Méditerranée Métropole sur Tecnosud, a créé un objet connecté pour entretenir les piscines. « La force du capteur connecté Flipr réside dans sa capacité à prédire les réactions de l’eau. Grâce au développement d’algorithmes prédictifs, l’objet connecté est en mesure d’anticiper des fluctuations de Chlore, pH, ou température de l’eau. Ces analyses sont affichées sur l’application pour Smartphone afin de personnaliser et d’adapter les conseils à chaque piscine », précisait Paul Costaceca, responsable marketing et co-fondateur de la société.

Ce dernier faisait un bilan très positif du CES Las Vegas 2017 : « Nous avons la meilleure exposition possible avec des contacts privilégiés sur le marché US. C’est pour nous une opportunité unique de nous adapter aux exigences des industriels et aux demandes des distributeurs. Tout pour affiner au maximum notre développement. Les retours sont en tout cas excellents. Avec de réels débouchés à la clé dans les prochains mois ».

e7c5cc7f527746dcca420a380326e900||||||||||||||||||||||||