Henri Guaino à Perpignan : Echanges sur l’état de la France

Henri Guaino, « plume » de l’ancien président Nicolas Sarkozy et Député des Yvelines, était de passage à  Perpignan. Il a présenté son livre « La sottise des modernes » aux éditions Plon, et répondu aux questions au club de la presse catalan. Il a évoqué sa candidature à la primaire du parti Les Républicains, à la seule condition que ces « primaires ne soient pas verrouillées », sinon il prendra « ses responsabilités pour aller chercher 500 candidatures de maires » nécessaires pour participer à l’élection présidentielle de 2017.


Pourquoi cette candidature ?

« Depuis les années 2000, la modernité a pensé qu’il fallait 2 familles politiques, qui sont plus des conglomérats, à gauche comme à droite. Le résultat c’est qu’on a privé d’identité et la gauche et la droite ! Nous avons trop abandonné la politique populaire, du coup on a la politique populiste. L’élection présidentielle, c’est l’élection de l’homme de la nation et pas un homme de parti »

« La France est en danger ! »

À la question sur le voile des jeunes filles à l’université, et sur l’état de la France en général Henri Guaino répond :

La grande question est dans quelle civilisation voulons nous vivre ? C’est la question que devraient poser les citoyens à tous les hommes politiques….

Il y a des questions qui relèvent du référendum, je suis pour le service militaire obligatoire  pour les filles et les garçons. Sans mesures de ce genre, nous allons à la désintégration de la France ! Il y a des attentats en France car DAESH a compris qu’il suffisait de pas grand chose pour anéantir nos civilisations ».

Henri Guaino conclut sur le sujet en faisant référence au « Rôle Social de l’Officier », article publié en 1891, dans  la “Revue des Deux-Mondes” par le Maréchal Lyautey, réédité aux  Editions Bartillat. Le Maréchal crée un important débat, il défend l’action éducatrice de l’armée, au-delà de sa fonction purement militaire.

« L’Europe n’est plus ce qu’elle était »

On avait fait l’Europe pour ne plus voir l’apparition des partis extrémistes…. Regardez tous les mouvements nationalistes en Europe, plus de 60 aujourd’hui !.

L’Europe a totalement changé d’orientation dans les années 80. Aujourd’hui l’Europe a changé d’orientation et a décidé de s’engager dans une dépolitisation. 

La meilleure façon c’est d’être capable de dire NON quand on n’est pas d’accord. C’est l’exemple de la chaise vide du Général de Gaulle quand il s’agissait de négocier la Politique Agricole Commune avec l’Europe en 1965. 

Après cet échange autour des idées et des valeurs, l’auteur s’est plié avec plaisir aux questions des militants venus rencontrer ce fervent défenseur du Gaullisme.

Henri Guaino

 

Une pensée sur “Henri Guaino à Perpignan : Echanges sur l’état de la France

Commentaires fermés.

d8bedae4fff8fd23e20e32384754b41a##############################