« Il est où le Maire, il est où ? » tube de l’été par Clotilde Ripoull et Perpignan Equilibre

Celle qui fut opposante à Jean-Marc Pujol lors de la précédente mandature et candidate aux élections municipales de Perpignan en 2014, publie pour la 2ème année consécutive le « Tube de l’été » perpignanais. Un format de « bashing » particulièrement adapté aux réseaux sociaux : détourner les paroles et la musique d’un hit du moment et réaliser un clip faisant défiler des images plus ou moins flatteuses de la ville de Perpignan. Après « Pujol ferme » dédié en 2015 à la fermeture de l’école d’art ou la fin du festival d’été les Estivales par le maire, cette année le succès de Christophe Maé « Il est où le bonheur, il est où ? » devient « Il est où le Maire, il est où ? » !


« Il où le maire, il est où ? » tube de l’été 2016
Cette année, l’association à vocation politique, a décidé de s’attaquer à nouveau à Jean-Marc Pujol et aux décisions controversées qu’il a prises cette année. Faisant référence à la destruction du presbytère en secteur sauvegardé à la hausse des indemnités de certains de ses adjoints ou conseillers ou comme dernièrement son « dérapage sur les compteurs linky. Episode fortement médiatisé et pour lequel il avait immédiatement regretté son emportement dans une lettre d’excuses.

« Pujol ferme » tube de l’été 2015
Vidéo vue plus de 10.000 sur la plate-forme de visionnage vidéo YouTube. Les paroles sur une musique de Stromae évoquent les fermetures voulues par le Maire de Perpignan, celle de l’école des beaux arts, la fin du festival d’été des estivales ou encore l’affaire de Perpignan Basket.

Extrait « Qui dit Perpi dit Barcelone ici la mairie est moins bonne, Qui dit école d’art dit tune mais la culture compte pour des prunes…« 

Un moyen de se rappeler au bon souvenir des perpignanais alors que s’ouvrent les guinguettes sur la Têt et la saison estivale 2016.

cfa6ccbee5dd91317b5ad2886fa4f321aaaaaaaaaaaaaaa