KikimagTravel nous fait découvrir Saint Martin du Canigou

Kiki repart à l’assaut des merveilles du Pays Catalan. Après un voyage en Irlande, notre blogueuse voyage préférée part à la découverte des pépites de notre département.

« Adoptez la paix de la Nature… »

« J’avais un petit jour de repos ensoleillé à mon actif, alors j’ai décidé de partir à la découverte de l’Abbaye Saint Martin du Canigou. Dans la région, on entend beaucoup parler d’elle car elle est tout simplement impressionnante. Tant au niveau historique que géographique. Tout le monde en revient sous le charme, et moi avec ! Je me suis laissée emporter par la beauté des lieux… Et croyez moi, elle frappe fort dans notre imagination et notre esprit.

Posée sur le sommet d’un rocher, dans le cœur des montagnes qui entourent le Canigou, elle est un royaume à elle toute seule. Quand on arrive, on a l’impression d’avoir passé une frontière invisible. On rentre dans une bulle de bonheur, de calme et de sérénité. Et tout ça dans le plus grand des silences. La Nature autour nous encercle de bonnes ondes, et ne veut absolument pas nous faire repartir. Alors, on reste ici un long moment et on profite de la vie.

Bon à savoir
Il n’est pas possible de monter à l’Abbaye avec sa propre voiture. On y accède seulement par des sentiers de randonnée. Toutefois, il est possible de louer un Jeep avec chauffeur pour les personnes à mobilité réduite. Retrouvez tous les renseignements ici. L’Abbaye est habitée par une communauté religieuse. Si vous voulez la visiter, il faut consulter les horaires avant où les contacter par téléphone. Elle a été fondée en l’an 1000. Elle existe donc depuis des milliers d’années et n’a pas eu une tendre histoire. Bien au contraire, elle fût abandonnée et confisquée pendant l’époque de la Révolution. Après toutes ces péripéties, elle fut restaurée par le peuple catalan. Je la vois désormais comme un des emblèmes de notre département.

Itinéraire de la randonnée
Il existe deux sentiers qui permettent de rejoindre l’abbaye à pied. Soit l’itinéraire 1 qui démarre à l’Église de Casteil (la route est goudronnée mais offre une très belle vue) soit par l’itinéraire 2, un sentier de randonnée plus « sauvage » qui débute au même endroit que les gorges de Cady à la sortie du village. Il faut compter 1 heure environ aller/retour. J’ai choisi l’itinéraire n°2, mais vous pouvez tout aussi bien faire la boucle pour voir les deux facettes.

Vous pouvez rejoindre le Col de Llavent en prenant l’escalier qui se situe juste en face de l’Abbaye en suivant l’itinéraire n°9. Cet endroit permet aussi de se rendre au Pic du Canigou pour les plus courageux. Il faudra alors compter 7 bonnes heures de marche en passant par le refuge de Moura et de Cirerola. Si vous voulez faire un combo abbaye + Gorges du Cady, vous pouvez consulter la randonnée des Gorges dans un de mes précédents articles.

♦ Récit de randonnée – Dénivelé: 150 mètres  | Temps: 1 heure aller/retour
Nous avons choisi de monter à l’abbaye par l’itinéraire 2, plus sauvage. Il débute à la sortie du village de Casteil.  Vous pouvez trouver ici l’itinéraire exact. Arrivée à Casteil, il faut traverser le village en prenant la direction de la « route de Marialles ». Avant le pont, vous aurez un petit parking sur la droite et c’est en face que vous trouverez les panneaux jaunes qui indiquent le départ des gorges du Cady et de l’Abbaye Saint Martin du Canigou. Tout est bien indiqué et balisé.

Par ce sentier de randonnée, on monte à travers la forêt au milieu des éboulis de pierres. On aperçoit l’abbaye au dessus de notre tête qui jette un œil bienveillant sur nous. Alors on continue en sa direction et on fait travailler les cuisses. Ça reste un plaisir car on sait ce qui nous attends là haut. On sait qu’on ne fait jamais une randonnée pour rien et qu’il y a toujours une belle surprise à la clé. Arrivée à mi chemin, on tombe sur des jolies cascades. Que plus personne ne bouge, on capture l’instant et on profite de ce petit écrin de nature. On continue à crapahuter pour arriver enfin à l’abbaye qui nous attendait patiemment dans le plus grand des silences. Et ici, il est d’or. Désormais, plus rien ne peut briser ce moment de paix. On fait le tour extérieur de l’abbaye et on se pose sur la pelouse. Tout en simplicité, on se remplit des ondes positives qui nous entourent.

On prend ensuite l’escalier qui se trouve juste derrière nous. Il nous mène en direction des itinéraires de randonnée dont je vous ai parlé plus haut. Mais pas que, il vous amène aussi vers une plateforme où l’on domine toute l’Abbaye. C’est là qu’on se rend compte de l’ampleur du monument. Et franchement, c’est juste exceptionnel. Je prends un peu de hauteur en crapahutant sur les rochers, et je contemple toute cette beauté.

Cette abbaye m’a apporté ce moment d’évasion que j’étais venue chercher. Elle m’a aussi séduite par la même occasion. Un lieu, qui vous l’aurez compris, a été un vrai coup de cœur. Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu autant de temps avant de venir mais je sais maintenant que j’y retournerai. Alors si vous n’y êtes pas allé non plus, n’attendez pas et partez à la découverte de cet endroit qui nous confirme une fois de plus que notre région est magnifique…

Dans les alentours, je vous conseille aussi le Circuit de la Tour de Goa en passant par le Pic de la Pena et les crêtes qui offrent des panoramas splendides. On voit d’ailleurs de là haut, l’abbaye si le temps le permet. À vos chaussures !

 

neque. ut commodo libero suscipit Aenean