La filloniste Maïté Sanchez-Schmid, une épine dans le pied des Républicains66 ?

Après le plébiscite de François Fillon dans le département, la fédération des Républicains 66 déclarait « on a choisi le candidat qui était le plus à même de rassembler la droite et le centre » se félicitant du succès de ces primaires et rappelant « qu’il n’y avait rien à reconstruire car rien n’avait été dégradé ». Localement, la place des fillonistes semble être plus complexe à trouver. Marie-Thérese Sanchez-Schmid, raillée et considérée comme finie politiquement en Janvier dernier, semble vouloir prendre une vraie place au sein de la fédération catalane. En effet, la référence de Fillon, présente au siège du parti a eu du mal à trouver sa place (au sens propre comme au figuré) parmi le président, le secrétaire départemental, les candidats aux législatives … l’un d’entre eux proposant même ironiquement de la prendre sur ses genoux.


Maïté Sanchez-Schmid « I have a dream »
Faisant référence à son métier d’enseignante d’anglais « I have a dream de reconquérir les 4 circonscriptions du territoire ». François Calvet d’enfoncer le clou en rappelant « si on gagne la présidentielle, cela aidera beaucoup pour les législatives ». La référente de François Fillon dans le département, va très bientôt rencontrer le candidat adoubé par la primaire de la droite :« On part dans la bataille sans animosité, la droite la plus bête du monde est devenue intelligente », sans toutefois omettre de rappeler : « Honnêtement, il s’est passé quelque chose avec un résultat net, peut-être qu’il va falloir changer nos pratiques, et notre façon de fonctionner…. Cela donne à réfléchir à tout le monde » faisant allusion à sa précédente déclaration et sa volonté de prendre une vraie place au sein de la fédération catalane. Une place, qui jusque là et malgré les nombreuses déclarations d’intention en ce sens, elle n’a jamais eue l’impression d’avoir.

« Les électeurs ont rouvert la porte de notre maison »
François Calvet, sénateur-maire du Soler et ancien patron des républicains 66 analysait ainsi le vote de la veille : « beaucoup de nos électeurs nous avaient quitté pour le Front National et, quand je regarde les bureaux de vote, ils ont rouvert la porte de notre maison. À nous de tout faire pour qu’ils rentrent et qu’ils s’installent. Ils sont revenus dans notre maison qui s’est emplie des vraies valeurs de la droite »

3 des 4 candidats aux législative de 2017 présents
Si Daniel Mach est le premier à avoir pris la parole en tant que secrétaire départemental, saluant la forte mobilisation des électeurs, la sensation est venue de Fernand Siré avec une déclaration qui a surpris l’assemblée : « avec lui (François Fillon) on aura une vraie première dame, pas comme avec François Hollande qui fait voter des lois sur le mariage sans avoir jamais été marié lui-même ». Une formule qui fait dire à certains que « s’il persiste dans sa candidature sur la 2ème circonscription … on va la perdre ».

2 pensées sur “La filloniste Maïté Sanchez-Schmid, une épine dans le pied des Républicains66 ?

Commentaires fermés.

bab08d451acc792fbb6bfab5795eef52&&&&&&&&