Le Resto Bébé du Cœur de Perpignan – Plus que jamais un soutien incontournable

Selon l’équipe des Restos du Coeur des Pyrénées-Orientales, « 17 001 familles se sont inscrites pour la campagne 2017 – 2018 ». Le secrétariat des Restos66 précise ce chiffre, ce sont 68 000 personnes accueillies et 1 100 000 repas servis pour la campagne hivernale qui s’achève. Un succès qui, malheureusement, ne se dément pas depuis la création de l’association en 1985 par le comédien Coluche. À quelques jours du décès de Véronique Colucci, administratrice et « la maman des Restos » pour beaucoup, Mélanie Escach, photographe et reporter dans les Pyrénées-Orientales a souhaité faire un zoom sur « le Resto bébé » du département.

Une jeune maman bénéficiaire nous confiait l’importance de l’action des Restos Bébé : « quand on est au RSA, on a pas le choix, ça aide beaucoup de venir ici. Que ce soit pour le prêt de matériel comme les poussettes, ou même les vêtements et la nourriture… C’est important parce que j’en ai besoin pour ma fille ».

Le Resto Bébé du Coeur, relais bébés, mini-crèche un véritable accompagnement des jeunes parents
Pour la 33ème campagne des Restos, ce sont pas moins de 649 bébés de 0 à 18 mois et leurs parents qui ont franchi la porte du relais bébés, ouvert trois fois par semaine et situé près de la gare de Perpignan, rue Jean de la Fontaine. Ici, les bénévoles fournissent tous les éléments nécessaires au bon développement de l’enfant de sa naissance à ses 18 mois : couches, lingettes, biberons, petits pots, vêtements, jouets…

Les Restos du cœur ont été conçus pour que les familles accèdent à un lieu qui pourrait ressembler à une mini-crèche. Un cocon rassurant empli de jouets, de mobiles en papier accrochés au plafond et des peluches pour les plus petits, des jouets d’éveil, des livres de littérature de jeunesse pour les plus grands.

Mais, c’est aussi un lieu d’information pour les parents et les familles, avec des panneaux d’affichages listant quelques conseils à propos de Bébé, la liste des vaccins obligatoires ou encore l’évolution de l’alimentation de bébé au fil de sa croissance. Une information est également apportée quant aux diverses activités (cours de cuisine, cours de français pour adultes…), de l’association devenue d’intérêt général grâce à l’investissement de Coluche et de tous les artistes qui accompagnent les Restos.

Françoise et Noëlle bénévoles aux Restos Bébés du Coeur
Dans les Pyrénées-Orientales, les Restos du Coeur, ce sont 21 centres de distribution répartis de Saillagouse à Canet. Si la plupart font principalement de la distribution de nourriture pour les familles, certains comme le centre de Pia, consacrent un espace pour les nouveaux-nés.

Françoise et Noëlle, responsables du stand fournissent l’aide matérielle aux familles (couches, jouets, nourriture adaptée…), de la naissance des enfants jusqu’à leur 18 mois. Elles consacrent beaucoup de temps à échanger avec les femmes enceintes. Les deux bénévoles apportent soutien et écoute dans ces moments qui peuvent s’avérer difficiles pour les familles ou les mamans parfois isolées.

« C’est très agréable d’être en contact avec les bébés, c’est beaucoup de positif. Les mamans sont très reconnaissantes […] Parfois, à la naissance, elles nous remercient en nous laissant une photo de leur bébé ». Noëlle, retraitée de 64 ans et aux Restos depuis 6 ans, est l’une des 700 « petites mains » qui font tourner les Restos dans le département.

Ces moments d’échange sont parfois l’occasion d’évoquer «la contraception avec les jeunes femmes ». Un discours « parfois compliqué » pour des mamans seules et qui n’ont parfois jamais reçu d’informations sur le sujet. Nous confiait Françoise, retraitée de 57 ans qui vit sa 7ème campagne auprès des Restos.

Un accompagnement prénatal
L’aide apportée aux familles commence bien avant la naissance du bébé. Les bénévoles sont un soutien moral très important pour les femmes enceintes qui sont dans le besoin. Elles reçoivent ici une écoute attentive et des conseils appropriés à leur situation. Dès le 8ème mois de grossesse, elles peuvent faire la demande pour recevoir le colis de naissance. Selon les dons et les stocks disponibles, il contient tous les produits de premières nécessités à l’arrivée de bébé.

L’espace textile est un vrai petit magasin de vêtements. Les bénévoles les trient rigoureusement par taille et par sexe. Sans leur travail et le dévouement des généreux donateurs, ce lieu d’échange ne pourrait pas exister.

Pour aller plus loin n’hésitez pas à lire l’article de Mélanie Escach : « Au coeur du bénévolat ».

2 pensées sur “Le Resto Bébé du Cœur de Perpignan – Plus que jamais un soutien incontournable

Commentaires fermés.

massa Nullam justo porta. eget neque. commodo