Les Gorges du Cady par KikiMag

Alors que les vacanciers sont sur le chemin du retour et que la rentrée annonce le bout de son nez, notre blogueuse préférée nous relate sa dernière escapade dans notre beau département.

« La nature a partout ses douceurs, elle a partout ses merveilles… » Guillaume Thomas Raynal

Me voilà de retour pour vous parler d’une idée randonnée dans le Conflent, une région naturelle et historique des Pyrénées-Orientales. Nous sommes plus précisément à Casteil. Un village qui se trouve à 800 mètres d’altitude et qui géographiquement parlant se situe au pied du Canigou. Cette jolie balade vous occupera une bonne demi journée ou plus si affinités, car il y a plein d’autres lieux d’intérêts à voir dans les environs. Vous pouvez prévoir d’y aller autant entre amis qu’en famille avec vos loulous car c’est une balade avec peu de difficultés qui reste accessible même à ceux qui ne font pas de la randonnée, leur passion.

Comment s’y rendre ?

Les Gorges du Cady se trouvent à une heure de Perpignan. Voici l’itinéraire à prendre. Arrivé à Casteil, il faut traverser le village en prenant la direction de la « route de Marialles ». Avant le pont, vous aurez un petit parking sur la droite et c’est en face que vous trouverez les panneaux jaunes qui vous indiquent le départ des gorges. Tout est assez bien indiqué.

Petit récit de la randonnée

Dénivelée: 280m Temps Aller/retour: 4 heures

Avant de commencer, il faut savoir que le sentier est ombragé, ce qui est très appréciable en été. Un moment de fraîcheur que l’on recherche tous quand la chaleur devient trop envahissante. En parlant de fraîcheur, la rivière aux eaux claires voir translucide à certains moments, vous donneront envie de vous y baignez, mais ne vous fiez pas aux apparences, c’est un vrai glaçon ! Si vous êtes une frileuse comme moi, vous n’y mettrez pas un pied, un doigt suffira amplement. Certains bravent le danger et sont assez courageux pour s’y prélasser. Poule sèche ou poisson dans l’eau ? À vous de choisir votre camp !

Tout le long de cette randonnée, on traverse des passerelles en longeant la rivière du Cady et ses minis cascades qui nous plongent dans une ambiance relaxante. Il y a aussi quelques passages où l’on crapahute dans les hauteurs pour le bonheur infini de nos cuisses. Vous verrez aussi de jolis points de vue comme je les aime. Et ce que j’aime, c’est quand les montagnes m’entourent pour me dire en silence qu’il ne faut plus que je parte. Effectivement, on n’a plus envie de quitter cet endroit rempli de bonnes ondes.

On finit la randonnée sur une plateforme où l’on admire les cascades du Cady, elles ne sont pas impressionnantes en soi si l’on compare à certaines autres, mais elles ont le mérite d’être là et restent très belles à regarder. On profite du moment en sollicitant une fois de plus notre appareil photo, qui est infatigable tout comme moi. Cette parcelle sur laquelle vous vous retrouvez indique la fin du sentier. On reprend donc le même chemin pour rentrer, on revient sur nos pas sans se lasser une seule fois de revoir les mêmes paysages.

Dans les environs

  • Pour compléter cette demi-journée de randonnée, vous pouvez vous lancer sur le sentier qui mène à l’abbaye Saint-Martin du Canigou qui débute exactement au même endroit que les gorges. Comptez environ deux heures aller/retour.
  • Il y a aussi une deuxième opportunité, en partant vers le parc Animalier de Casteil. Je ne l’ai encore jamais fait, mais il n’y a que des bons échos. Et ça sera, qui sait, ma prochaine escapade ?

Cliquez pour retrouvez l’article de KikiMag sur son site

4502fc44c0ec672efc10d05f741da1c8ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ