Les Insus Rois de la planète Rock

La 10ème édition des Déferlantes s’est achevée en apothéose avec la prestation des Insus. Adulés, les ex-Téléphone Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, Richard Kolinka ont dynamité l’audience du parc de Valmy. Dix années d’albums à succès et de tournées … Quarantième anniversaire de leur formation … Finalement trente ans qu’ils avaient manqué au public français !


♦ Les Insus, c’est un peu comme le meilleur des cadeaux d’anniversaire
Peu importe l’emballage, le ruban ou l’étiquette, c’est ce qu’il y a dedans qui compte. Et l’annonce l’an dernier du retour sur les routes des trois garçons de l’ancienne formation Téléphone avait fait l’effet d’une bombe … humaine ! Les stars du rock français se sont donc retrouvées pour une tournée estivale d’anthologie dans les plus grands festivals de France : Eurockéennes, Musilac, Vieilles Charrues, Francofolies, et bien évidemment les Déferlantes.

♦ Coup de pub ou démarche artistique sincère ?
Premier indice, c’est la banane aux lèvres que le nouveau quatuor s’affiche au travers des photos partagées sur les réseaux sociaux depuis quelques semaines. Mais la scène ne trompe pas son homme et c’est elle qui a rendu son verdict …

… Et ce dimanche soir, on a ressenti une véritable joie de se retrouver sur les planches de la scène Mer. Une vraie connivence entre tous les membres du groupe et surtout une communion avec le public. Explosion de joie à l’écoute du mythique Cendrillon que l’auditoire a repris avec certes un peu moins de talent que le tandem Aubert-Bertignac mais avec une énergie a faire frissonner les 12.000 personnes présentes. Que les versions furent électriques, acoustiques, ou au piano, toutes les générations ont « eu les poils » aux premiers accords des standards du groupe. Car le répertoire de Téléphone fait un peu partie du patrimoine national, un véritable pan de la culture française à en juger par les jeunes frimousses qui s’agitaient aux côtés des tempes grisonnantes. Et même si celles du groupe affichent elles aussi les stigmates du temps qui passe, la vitalité et la puissance de nos rockers préférés ont fait l’effet d’un cocktail détonnant !

Que dire du final « New York avec toi », « Un autre monde », « Ca (c’est vraiment toi) » … Qu’on n’aurait jamais voulu que cela s’arrête … Mais le jour s’est levé … sur une étrange idée … Celle que demain était lundi et que la France avait perdu sa finale …

Difficile de passer en première partie des Insus avec en face une finale de coupe d’Europe de football. Et pourtant, Selah Sue, Minuit, Vintage Trouble, Naive New Beaters ont assuré des shows de qualité.

3904a82dadb48c129a99caed2a184fa3[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[[