Massive Attack rejoint la programmation des Déferlantes 2018

Seize nouveaux noms ont été dévoilés par les équipes du Festival des Déferlantes. Parmi les belles surprises, on retrouve les Massive Attack, précurseurs de la musique trip-hop outre-manche. Le mythique groupe des années 90 hypnotisera les festivaliers le Mardi 10 juillet.

Massive Attack
Le groupe anglais qui a fait son grand retour en 2016, proposera sans conteste une cession Live mémorable de ses plus grands succès tels « Teardrop »« Angel » ou « Unfinished sympathy ». De nombreux hits omniprésents dans l’inconscient collectif tant ils ont été repris par tous les publicitaires de la planète. Le groupe a formalisé son retour en 2016 avec la réalisation d’un nouvel EP, Ritual Spirit, quatre nouveaux morceaux dévoilés après un silence de 5 ans. 
Mais le groupe s’inscrit également dans la légende urbaine. L’un des fondateurs du groupe, Robert Del Naja ayant été un temps soupçonné d’être derrière l’identité secrète du graffeur de renom Banski. Une rumeur lancée par un blogueur écossais qui affirmait, il y a encore peu, que le mystérieux Banski (lui aussi né à Bristol au Royaume Uni) n’était autre que l’un des membres du groupe. Une confusion qui a même conduit Robert Del Naja à réfuter cette hypothèse lors d’un concert dans sa ville natale. Un démenti qui n’a pas suffi à faire taire éteindre la légende colportée également par DJ Goldie.

Martin Solveig
Les amateurs de musique électronique ne seront pas en reste pour la 12ème édition du festival made in pays catalan. Le célèbre DJ issu du mouvement de la French Touch électrisera le festival. En 2017, la battle de platines de Martin Solveig et David Guetta à l’ElectroBeach du Barcarés avait marqué les esprits. Martin Solveig de son vrai nom Laurent Piquandet aura peut-être préféré rester seule « star » aux manettes des platines en 2018.

Dimanche 8 juillet
Au Hip-Hop de Rilés, succédera le Rap de R-Can, et le reggae des Massilia Sound System. Avec le groupe marseillais, c’est trente années d’expérience de fête sur scène. Une sonorité ensoleillée parfois légère comme pour leur titre phare « Lo Oai », mais qui a su aussi se mettre au service de nombreuses causes sociales. « Çà va bouléguer » version Canebière pour ces artistes qui partageront l’affiche de JoeyStrarr et de Kool Shen, le duo mémorable de NTM qui a repris la route des festivals.

Lundi 9 juillet
Le rappeur français Eddy de Pretto viendra rejoindre The Prodigy mais surtout Orelsan, nominé dans trois catégories pour les 33ème Victoire de la Musique. Eddy de Pretto qui n’a pourtant qu’un seul album à son actif et déjà un succès, ne boudera pas son plaisir pour cette première sur la scène des Déferlantes.

Mardi 10 juillet
En plus de Massive Attack, les rappeurs VSO X Maxenss issus d’un collectif nîmois de hip-hop partageront le Parc de Valmy avec les Shaka Ponk et le cadet des frères Gallagher.

De nouveaux noms pour la nouvelle vague
La programmation des Déferlantes fait également la part belle aux artistes découvertes. Les artistes débutent leur set en début d’après midi sur une scène sous la pinède totalement dédiée à une réelle proximité avec le public. Pour 2018, Oceanic Memory, My Favorite Horses, BagHz et Hassan Monkey sont 4 des nouveaux talents dévoilés.

db511af22dfe93001589b00d68c69b4d8888888888888