Ne m’appelez plus jamais « Théâtre Municipal »

Désormais le théâtre municipal de Perpignan, bâtiment construit en 1811, portera le nom du célèbre dramaturge catalan Jordi Pere Cerdà, natif de Saillagouse en Cerdagne.


Pour illustrer ce baptême l’inauguration s’est achevée par la présentation du spectacle « L’ocell cerdà« , spectacle poétique en hommage à Jordi Pére Cerdá. La Cie des Sarments a souhaité parler de l’homme que Neus Vila, à la tête de la compagnie avec Cédric Chayouse, admire tant. « L’Oiseau Cerdan se nourrit de cette nature sauvage et la transforme en oeuvre poétique. Un oiseau qui grâce à ces chants ébranle des frontières pour construire un seul et unique territoire, la Cerdagne. Ce travail est une métaphore de la métamorphose de l’auteur et de son ouvre en territoire.« Prisonnière'S

La Cie des Sarments n’en est pas à son premier hommage aux textes du célèbre écrivain. « Prisonnière’S » dernière création de la compagnie est librement inspirée d’Angeleta, pièce de 1952. « Prisonnière’S » est le récit, par  La Cie des Sarments de la vie d’une jeune fille naïve et peu armée lors des premiers émois. Mise enceinte hors mariage, elle est abandonnée puis mariée à un homme plus âgé. Prisonnière’S de sa condition, elle vit une lutte intérieure qui la contraint à murir brutalement.

Pour célébrer cet événement  Jean-Marc Pujol, Maire de Perpignan, Brice Lafontaine, adjoint au transfrontalier et Michel Pinell, adjoint à la culture de la ville ont dévoilé la plaque en présence de la famille de l’auteur.

62c59e4441b1ea1ff07f20af4daf85a1@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@