Nom « Occitanie » signature « Pyrénées-Méditerranée » : c’est voté !

Mis à jour le 24 juin après le vote en assemblée plénière du nom de la région née de la fusion de Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées.

Malgré la mobilisation des catalans le 18 juin, le vote de la consultation ayant amené en majorité le nom « Occitanie », 85 élus régionaux ont voté pour nommer la région : « Occitanie » en y accolant la « Signature Pyrénées-Méditerranée ».


Grâce à l’important lobbying des milieux économiques et de nombre d’élus autour de l’appellation « Pyrénées-Medittérannée », la région Occitanie est désormais « affublée » d’une « signature » pour certains ou d’un « sous-titre » pour d’autres. Certains d’entre eux ayant déjà lancé le Hashtag #NousNeSommesPasunSousTitre

Carole Delga, Présidente de la nouvelle région présentait ce nom comme « Un message fort, une identité forte, pour marquer notre différence.

Notre étendard sera Occitanie avec la signature Pyrénées-Méditerranée.

Une identité que nous construirons chaque jour dans nos actions.

La région Occitanie valorisée des valeurs des Pyrénées et de la Méditerranée ».

Les catalans obtiennent tout de même « une compensation » en devenant le siège de la nouvelle Euro Région Pyrénées-Méditerranée, de Toulouse aux îles Baléares, mais également un Office de la langue catalane « dédié à la langue belle et rebelle chère à Lluis Llach » précisait Gérard Onesta, EELV, à l’instar de son homologue l’Office Public de la Langue Occitane qui sera en charge du développement de l’usage et de la transmission de la langue. Un nouveau « Machin » selon l’élu Stephan Rossignol qui portait la parole du groupe des Droites et du Centre.

On peut néanmoins s’interroger sur le devenir de ce nom, sera-t-il réduit à un simple OPM, pour des raisons de praticité ? Ou abandonnera-t-il rapidement la « fameuse signature » Pyrénées-Méditerranée ? Faisant de la nouvelle grande région, la région « Occitanie » à long terme, faisant fi au passage du Pays Catalan ?

Résultat du vote sur le Nom de la Région
Résultat du vote sur le Nom de la Région

Article du 19 juin 2016

Ils étaient près d’un millier à Perpignan à avoir répondu à « l’appel du 18 juin », pour dire Non à « l’oubli », « l’effacement » voire « l’annexion » du pays catalan au détriment de l’Occitanie.


♦ Une ferveur sanc et or
Une mobilisation multi générationnelle au son des « visca catalunya ! », des maillots et autres bérets et « barretinas » et qui s’est achevée à l’unisson autour de l’hymne national catalan « Els Segadors ». Ne manquaient pas à l’appel les drapeaux bigarrés balayés par la Tramontane et brillant sous le soleil catalan (enfin de sortie !)

♦ L’absence des élus locaux remarquée
Les élus locaux se comptaient sur les doigts de la main, et Annabelle Brunet, adjointe de Jean-Marc Pujol et passionaria de la cause catalane a tenu à citer ceux présents comme Brice Lafontaine, adjoint au transfrontalier, Pierre-Olivier Barbé en charge du tourisme, et Jérôme Florido conseiller municipal pour la ville de Perpignan.
Egalement dans les rangs, Nicolas Garcia vice-président communiste du département, les maires de Font-Romeu, d’Estavar et de maire de Fourques membre du collectif « Oui au Pays Catalan ». Ce dernier qualifiait les absents de « pisse-froid, de suiveurs qui viendront rejoindre le mouvement tôt ou tard pour défendre le pays catalan contre une annexion pure et simple ».

♦ Assez nombreux pour être entendus par Carole Delga ?
Le résultat de la consultation a placé en tête du scrutin « Occitanie » laissant un goût amer de simulacre de démocratie de part la faible participation et une méthode de classement obscure et peu pédagogique.
Il n’en fallait pas plus pour réveiller la fibre identitaire des catalans d’origine ou d’adoption. Mais il fut difficile cette fois encore de rassembler les divers courants et au delà des dissidences malgré l’enjeu majeur. Certains mouvements pro-catalans n’ayant pas souhaités participer à la mobilisation. Des dissonances dont pourraient tirer parti certains membres de l’assemblée régionale.

♦ Et maintenant ?
Les élus de la région ont une petite semaine pour trouver un nom « fédérateur ». Car leurs récentes déclarations laissent sous entendre que le vote n’était qu’une consultation populaire et par conséquent non définitive.

Tout se jouera donc le 24 juin lors de l’assemblée plénière.

Une pensée sur “Nom « Occitanie » signature « Pyrénées-Méditerranée » : c’est voté !

Commentaires fermés.

e59672540e587d22e676a2e8250cae2akkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk