Nouvelle mobilisation en faveur du « Pays Catalan »

Le collectif « Oui au Pays Catalan » tente à nouveau de mobiliser, surfant ainsi sur le rejet de l’appellation « Occitanie » pour la nouvelle région. Le mouvement réunissant citoyens anonymes, mais aussi personnes du monde économique et élus de toute tendance, lance un appel à manifester le 10 septembre, veille du jour de la Diada en catalogne sud. Pour réunir un maximum de personnes à « cette marche ouverte à tous au service du territoire », le « Oui au Pays Catalan » a imprimé pas moins de 50.000 tracts. Un appel à bénévoles a été diffusé pour distribuer ces tracts à travers le territoire. À noter que les initiateurs du recours citoyen devant le conseil d’état appellent également leurs soutiens à se retrouver le 10 septembre à 15h au départ de la place Catalogne.


Leurs actions se succèdent sans se ressembler pour dire haut et fort leur refus contre la dénomination « Occitanie » qui selon le mouvement menace « d’engloutir » le territoire catalan.

Le Recours citoyen pour Occitanie Pays Catalan
Il doit être déposé juste après l’officialisation par Manuel Valls du nom de la région, le premier ministre ayant jusqu’au 1er octobre pour prendre le décret. Car rappelle Hélène Legrais, écrivain parmi les signataires, « pour l’instant ce n’est qu’une proposition du Conseil Régional au gouvernement et légalement nous nous appelons toujours Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées ! ».
Lancé à l’initiative de Renée Soum, première femme députée des Pyrénées-Orientales sous la présidence de François Mitterrand, ce recours est soutenu par un collectif de personnalités de la société civile. Le conseil départemental a signé une motion de soutien à l’unanimité, et plus de 130 conseils municipaux du département en ont fait de même, précise Hélène Legrais.

Les membres du collectif invitent tous leurs soutiens à se rendre à la manifestation du 10 septembre, avec des pancartes  « Occitanie-Pays Catalan ».
Parmi les signataires, se sont engagés le chanteur Cali, le joueur de rugby David Marty, Jean-René Casals (directeur du GRETA), Henry Got (ancien président de l’Université de Perpignan), Joan Peytavi (enseignant-chercheur à l’Université de Perpignan) et de Barcelone ou l’animateur radio Gérard Jacquet.

♦ Action à l’initiative des maires
A l’initiative du sénateur-maire du Soler, François Calvet, suivi par Daniel Mach (Maire de Pollestres), Jean-Marc Pujol (Maire de Perpignan), plus de 22 maires ont à ce jour installé le panneau « Pays Catalan » aux principales entrées de leurs communes. Dernier en date, Bernard Dupont pour la commune de Canet en Roussillon.

Pour vous joindre au mouvement, vous pouvez contacter la permanence du « Oui au Pays Catalan »  9, rue Camille Desmoulins à Perpignan (quartier Leclerc / Clemenceau).

Tel. 04 68 35 30 54 et 06 75 74 25 49. contact@ouiaupayscatalan.com.

tract oui au pays catalan

223700b1dbfa8ee599180c3ab94b5a00zzzzzzzzzzzzz