Passation de pouvoir au Centre des Jeunes Dirigeants (CJD66)

Le Centre des Jeunes Dirigeants des Pyrénées-Orientales réunissait 300 décideurs pour sa soirée prestige autour du thème de l’économie collaborative. Une soirée qui a vu la passation « d’Axurit », la mascotte du CJD66, symbole de transmission entre l’ancienne présidente, Isabelle Martin et la nouvelle, Sigolène Petitjean.

♦ La nouvelle présidente des PO, Sigolène Petitjean
Fondatrice de la société DICI2LA, référente dans l’accompagnement des entrepreneurs pour la mise en place de leur stratégie (en marketing, communication et commercial), Sigolène Petitjean a aussi un parcours de formatrice et aime à citer Bernard Maître :« La création d’entreprise est probablement l’une des formes les plus élaborées des dernières grandes aventures modernes ».

♦ Le CJD, un Think-Tank entrepreunarial avec de grandes ambitions selon Olivier Michel
Olivier Michel a présenté les 3 ambitions du mandat de la prochaine équipe dirigeante du Centre des Jeunes Dirigeants qui prendra ses fonctions en juin prochain. Un lei-motif pour ce jeune chef d’entreprise lyonnais : « Transformer le mot problème en défi ! »

  • Remettre le citoyen au cœur du système
  • Réfléchir à l’économie de demain en créant des débats citoyens et en ouvrant le débat sur le système
  • Inventer les nouvelles ressources pour savoir comment travailler différemment en 2050

Ensemble on va plus loin, ou l’économie collaboration comme avenir de la société
Une soirée placée sous le signe de l’économie collaborative avec la présence d’Antoine Pivot et  Gaëtan de Sainte-Marie qui signent le livre, Ensemble on va plus loin, inspirez vous de l’économie collaborative pour réussir » aux éditions Aliso. Ils y détaillent les 5 principes inspirés de l’économie collaborative synonymes de succès :

  • Établir une relation de confiance avec ses clients mais aussi au sein de sa propre entreprise,
  • Donner du sens à l’engagement de chacun dans la communauté pour motiver chaque partie prenante à la réussite du projet commun,
  • Valoriser « le projet collectif » face au « chacun pour soi » en proposant une autre manière de fonctionner en société,
  • Développer les compétences et valoriser les ressources de chacun à l’intérieur de son entreprise,
  • Libérer le potentiel de chaque salarié en reconnaissant qu’il est le maillon central de l’entreprise.
63aade003653858c4d8314303e4745c5777