Perpignan – Jean-Marc Pujol dote sa Police Municipale d’armes semi-automatiques

Après le mouvement de protestation inédit des policiers nationaux le maire Les Républicains de Perpignan a décidé de devancer le décret gouvernemental autorisant les maires à équiper les policiers municipaux d’armes semi-automatiques. Il tente par ce dispositif de répondre à « la menace terroriste ambiante ». Jean-Marc Pujol va solliciter une subvention « la plus élevée possible » au Ministre de l’Intérieur afin d’équiper la police municipale de 144 pistolets 9mm pour un montant de 113.300€ TTC.


Pistolet 9mm type « Sig Sauer », 15 tirs sans recharger
Une arme qui permet de tirer 15 coups et peut être rechargée rapidement contrairement au revolver 38 spécial, arme à 6 coups dont « le rechargement est long et fastidieux » selon les utilisateurs. Les 130 policiers municipaux de Perpignan sont déjà équipés de Flahballs, Tazers, Matraques, Tonfa et Bombes incapacitantes, bientôt ils troqueront leur revolver 38 spécial contre des 9mm type « Sig Sauer ». Une arme déjà utilisée par de nombreuses polices internationales et en France par la police nationale, la gendarmerie, les douanes et l’administration pénitentiaire.

Les policiers municipaux sont dans la plupart des cas d’anciens policiers nationaux, gendarmes ou miliaires de hauts niveaux, ils sont tous parfaitement capables d’utiliser ce type d’arme. « Un recrutement haut de gamme » pour la police municipale de Perpignan selon Jean-Marc Pujol qui s’exprimait devant les caméras de France 3 région.

« Donner les moyens d’assurer leur mission dans ce contexte difficile »
Le conseil municipal du 4 novembre va demander à Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, la signature rapide du décret permettant de doter les polices locales d’armes de poings semi-automatiques et d’armes longues, type fusil à pompe ou semi-automatiques.

Le Maire rappelait qu’après les attentats du Bataclan il avait écrit au Ministre de l’Intérieur demandant « à ce que la police municipale soit armée comme la police nationale avec des armes automatique de poings et des armes automatiques d’épaules. On doit aujourd’hui tenir compte de la situation qui exige un armement comparable ».

En conférence de presse le Maire rappelait « qu’il était nécessaire d’apporter tout le soutien possible aux forces de l’ordre compte tenu de la recrudescence des actes de violences dont ces derniers sont victimes. Les assurer de notre détermination pour les soutenir dans leur action quotidienne mais aussi leur donner les moyens d’assurer leur mission dans ce contexte difficile ».

Une pensée sur “Perpignan – Jean-Marc Pujol dote sa Police Municipale d’armes semi-automatiques

Commentaires fermés.

6c554dd13604d2f8b3c353eb1320f7deCCCCCCCCCCCCCCCC