Perpignan Metropole – Le groupe de Louis Aliot contre le soutien à la Mission Locale Jeunes

En conseil communautaire le groupe Perpignan Ensemble a refusé de voter la cotisation de fonctionnement de 264.338€ à la Mission Locale Jeunes. Xavier Baudry, conseiller communautaire Front National – Rassemblement Bleu Marine « Nous n’avons aucun bilan, ni qualitatif, ni quantitatif , d’autant que nous avons déjà voté une enveloppe de 880.000€ ». Jean-Marc Pujol, président de Perpignan Métropole a immédiatement réagit, « Je ne peux pas vous laisser dire qu’il n’a aucun compte rendu et je vous invite à prendre rendez-vous avec la directrice qui fait un travail remarquable ! »


Pas de bilan pour les MLJ ?
Le groupe d’opposition de Perpignan Métropole déplorait la manque de bilan quantitatif ou qualitatif de l’organisme. Les chiffres 2014 de la MLJ font apparaître des résultats « encourageants » avec pour la région Languedoc-Roussillon, avec 35.046 jeunes entrés en emploi ou en formation, un chiffre en hausse de 2,03 %. Dans les Pyrénées-Orientales, ils étaient 4.821 à être rentrés en emploi ou en formation en 2014.

« Les MLJ instruments de clientélisme »
Xavier Baudry, conseiller communautaire FN-RBM, précisait le vote d’opposition à cette cotisation « Pour nous, les MLJ sont un plâtre sur une jambe de bois, elles ne sont là que pour pallier les manquements de l’éducation nationale. On fait supporter aux collectivités locales les défauts de l’État ». En séance, le conseiller du groupe Perpignan-Ensemble revenait sur la subvention votée en juin 2016 de 880.000€, il s’agissait d’une subvention d’investissement permettant à la MLJ66 de regrouper ses activités dans les locaux laissés vacant par le déménagement de la chambre des métiers. Xavier Baudry insistait sur le « manque de bilans chiffrés » et sur « l’opacité et la dépendance de l’organisme vis-à-vis du politique », faisant référence à son financement. Selon lui, les MLJ sont « un instrument de clientélisme » pour les politiques locaux.

Sollicitée sur le sujet la MLJ66 n’a pas encore répondu à nos demandes.

Les Missions locales jeunes : financement et objectifs
Les missions locales ont été créées en 1981 et elles sont chargées d’accueillir, d’informer, d’orienter et d’aider les jeunes actifs de 16 à 25 ans en démarche d’insertion professionnelle et sociale.

La mission locale des Pyrénées-Orientale propose aux 16-25 ans, un accompagnement individualisé visant à résoudre les problématiques liées à l’insertion sociale et professionnelle. De la définition de projet professionnel à la formation. La MLJ66 assure une mission de service public auprès des jeunes qu’elle accompagne quotidiennement, et ce sur les 226 communes du département des Pyrénées-Orientales pour assurer un service de proximité et offrir une même égalité de traitement à chaque jeune.

Les MLJ sont exclusivement financées par des crédits publics, l’Etat 39%, les communes et établissements publics de coopération intercommunale 23%, les régions 19%, les départements 6%. La cotisation votée par Perpignan Métropole est calculée sur la base de la population des communes membre de l’intercommunalité : 0,90 € X 293.389 habitants, plus une somme forfaitaire de 288€ pour un total de 264.338 €.

Les Missions Locales Jeunes bénéficient également de fonds alloués par l’union européennes sur certains dispositifs à destinations des « NEET » (Not in Education, Employment Training). Les NEET sont les 16-24 ans qui sont sortis du système scolaire sans qualification ni emploi. En France ils étaient 1,9 millions en 2013 (12% d’une tranche d’âge), l’objectif du plan décrochage scolaire est de réduire cette proportion à 10% d’une tranche d’âge d’ici à 2020.

La garantie jeunes fait partie de ces dispositifs, en 2015 ce sont 325 jeunes qui ont été suivi dans le cadre de la garantie jeunes. Un dispositif qui permet à un public en grande précarité et très éloigné du monde professionnel d’avoir une chance d’intégration dans l’emploi. Un accompagnement qui permet au jeune une réelle prise en charge personnalisée et globale de sa situation, autant professionnelle que vis-à-vis du logement ou de la formation.

Une pensée sur “Perpignan Metropole – Le groupe de Louis Aliot contre le soutien à la Mission Locale Jeunes

Commentaires fermés.

068dd56bb2eb6bbae12dbf8478d34c61KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK