Plus de 300 « Picassos » à Perpignan pour fêter l’ouverture du Musée Rigaud

C’est à l’initiative de la très dynamique association de commerçants de Perpignan, l’UCAP*, que plus de 300 personnes sont venues prendre possession de la rue Mailly, face au Grand Rigaud.

Précédemment, les membres de l’association ont fait réaliser 1.000 marinières, symbole de Pablo Picasso. Afin que la ville entière soit aux couleurs du maître du cubisme, les commerçants ont porté leur marinière le jour de l’inauguration du Musée Rigaud. Ils orneront le symbole vestimentaire de Picasso aussi pour le dernier Jeudi de Perpignan, la Braderie de mois d’août, le jour d’ouverture du festival de photojournalisme VISA…

L’UCAP « a choisi ce symbole pour rassembler et fédérer autour de l’ouverture du Musée, nouveau fleuron touristique.

Une volonté d’inscrire les commerçants en tant qu’acteurs du développement culturel de Perpignan, à l’heure où s’inaugure le Grand Musée Rigaud et l’exposition consacrée à Pablo Picasso. « Le Cercle de l’Intime » met en avant plus d’une centaine d’oeuvres montrant la vie de l’artiste dans ses années  perpignanaises.

La Marinière, symbole du chic à la française dans les années 50
À l’origine, il s’agit de l’uniforme des matelots. Au XVII ème siècle, le t-shirt rayé est déjà la tenue officielle des marins. Une tenue composée de 21 rayures blanches qui doivent faire 20 millimètres de large et de 20 rayures bleues de 10 millimètres. Intellectuels et artistes adoptent la marinière, comme Pablo Picasso ou Brigitte Bardot sous l’impulsion d’Yves Saint Laurent qui inclut cet emblème vestimentaire dans ses collections dans les années 60. Pour le styliste et créateur français Jean Paul Gaultier, cette  pièce est devenue un incontournable de son inspiration, l’équivalent de la « petite robe noire » de  Chanel.

UCAP : Union des Commerçants et Artisans de Perpignan

26da92fa2f1fd58ea7999e8956f64a29HHHHHHHHH