Pokémon Go – Perpi’ 3D, patrimoine historique valorisé par la réalité augmentée

Les applications pour smartphones Pokémon  Go et Perpignan 3D n’ont certes pas la même cible mais l’objectif et la technologie utilisée est la même, la réalité augmentée. Elle consiste à superposer sur des images réelles des images de synthèse et permet de valoriser le patrimoine historique et les lieux d’intérêt de Perpignan. Qu’il s’agisse d’insérer des Pokémons ou de reconstituer le Perpignan du Moyen-Age vous serez surpris par la capacité d’immersion de ces applications. Plus d’informations auprès de l’office du tourisme de Perpignan.


Perpignan 3D, tourisme culturel et nouvelle technologie
Grâce à la technologie de la réalité augmentée, la ville de Perpignan propose par le bais de cette appli’ une visite du centre historique sous une nouvelle forme. Grâce à des tablettes (disponibles à la location auprès de l’office du tourisme) ou de votre smartphone, il est désormais possible de mettre un guide touristique dans votre poche et de partir à la découverte du Perpignan gothique.
Un itinéraire qui pour les touristes comme pour les perpignanais permettra de découvrir les facettes de cette ville si riche. Des ballades qui au fil des parcours d’intérêt permettront de reconstituer virtuellement les bâtiments dans leur état originel. Ainsi on pourra découvrir l’église des grands Carmes avant l’explosion qui, en 1944, a conduit à l’effondrement de son coeur et de sa nef.

Perpignan 3D, Perpignan pour tous !
L’application a pour objectif principal de faire découvrir le riche patrimoine de Perpignan à un large public. Elle ne vise pas seulement les touristes, mais aussi les habitants. Elle propose une pluralité de niveaux de lecture qui en élargit les destinataires. Des commentaires simplifiés et la présence de jeux l’ouvre aussi au jeune public et pourront être exploités dans le cadre scolaire. Les fiches thématiques évoquées, de même que les nombreux commentaires « en savoir plus », qui apportent des éclaircissements supplémentaires sur l’architecture, le décor ou les institutions, la destinent aussi aux curieux et aux connaisseurs.
La ville de Laval, pionnière en la matière, a expérimenté cette technologie et a valorisé ainsi son statut de « ville d’art et d’histoire ».

Des pokémons au service de la découverte de la ville
Que ce soit les pokéstops¹ signalant des lieux d’interêt, historique, culturel ou ludiques, ou les arènes², le centre ville de Perpignan est quadrillé. Ces pastilles virtuelles qui, certes vont toucher un public différent de celui de l’appli’ Perpignan 3D, ont le mérite de faire découvrir à une génération, qu’on dit parfois blasée, le patrimoine du centre historique de Perpignan. Exemples de lieux d’intérêt désignés par le Pokestop, le graffiti du musée Walter Benjamin, le Cube du Meeting of Style….

Précaution d’emploi et bémols
PokémonGo n’étant pas encore sorti officiellement en France l’appli’ reste instable et est très gourmande en énergie, il est donc indispensable de se munir d’une batterie de secours. Quant à l’application Perpignan 3D c’est à la capacité de stockage qu’il faut être attentif, en effet il vous faudra 406 Mégas de capacité pour la télécharger dans votre smartphone.

¹ Pokestop : Sorte de portail virtuel qui donne des objets du jeu

² Arènes : Lieu virtuel ou les meilleurs pokemon s’affrontent

f8a55abd13927d3a998a8ec8f07398f7FFFFF