Ramblas de Barcelone – Un van fonce dans la foule faisant de nombreuses victimes – Attaque terroriste confirmée

Dernière mise à jour vendredi à 9h00

Une nouvelle attaque au sud de Barcelone
La situation a évolué durant la nuit de Jeudi à Vendredi. En effet, il est aux environs de 00h00 que des tirs retentissent sur la ville balnéaire qui se situe à 120km au sud de la capitale catalane. Dès 00h47, les « Mossos » parlent « d’un incident ouvert à Cambrils. Nous sommes en train de travailler », tout en réitérant la demande de ne se fier qu’aux sources officielles et de ne pas diffuser de rumeurs. Rapidement, ils évoquent un lien possible entre l’opération en cours et l’attentat de la veille dans le centre de Barcelone.

Une heure après le premier message, la police indique qu’une bande de 4 individus a été abattu à Cambrils et que le 5ème est gravement touché, il décédera de ses blessures peu de temps après. Des sources extra-officielles, indiquent que les assaillants au volant d’une Audi A3 portaient des ceintures d’explosifs afin de maximiser le nombre de victimes. Ces ceintures se sont finalement révélées être des fausses. Le bilan fourni par les autorités pour cette deuxième attaque est de 6 blessés dont 2 graves et 1 blessé léger par les forces de l’ordre.

Le Bilan provisoire à 23h
Parallèlement à ces faits, à 23heures, le bilan toujours provisoire de l’attaque à la voiture bélier des Ramblas de Barcelone est de 13 décès et plus de 100 blessés. Les victimes sont issues de plus de 18 nationalités différentes. Jean-Yves Le Drihan, Ministre des affaires étrangères français indiquait que 26 français, dont 11 dans un état grave étaient parmi les victimes.

Une cellule de crise a été ouverte très rapidement après les faits, pour tout renseignements sur les victimes il faut contacter le 01 43 17 51 00. 

Le numéro mis en place par les autorités catalanes pour renseigner les familles est le (+34) 900 400 012

Le point sur l’enquête : Ce vendredi matin déjà 3 arrestations ont eu lieu dans le cadre de ces attentats.


Article initial écrit jeudi après midi

À l’heure ou nous écrivons, la police vient de « confirmer l’attaque terroriste ». L’auteur des faits a été arrêté après s’être retranché dans un bar à l’intérieur du périmètre de sécurité. Les autorités démentent toute fusillade qui se serait produite à l’intérieur du « Corte Ingles », grand magasin situé non loin des Ramblas (rumeur qui avait un temps circulé). Le bilan provisoire est selon les Mossos d’Escudra de 1 décès, 32 victimes dont 10 graves. À 20h15, le bilan est officiellement porté à 13 morts et 50 blessés.

Retour sur les événements
Il est non loin de 17 heures quand notre journaliste en reportage à Barcelone a vu les véhicules de la police régionale, « mossos d’escuadra », se diriger toute sirène hurlante vers les Ramblas, haut lieu du tourisme de la capitale catalane.

Immédiatement les autorités diffusent sur les réseaux sociaux les premiers messages d’alerte indiquant qu’un « écrasement massif… » et de nombreux blessés sur le quartier des Ramblas. Ils font les premières recommandations – « Evitez la zone afin de ne pas faire obstacle aux services d’urgence ». Les autorités conseillent « d’utiliser les réseaux sociaux pour rassurer ses proches afin de ne pas encombrer les lignes téléphoniques ». Demandant même à Facebook d’activer son « Safety Check » pour que tous ceux qui sont localisés dans la zone puissent signaler à leurs amis qu’ils sont hors de danger.

La police locale demande de ne pas diffuser des images des lieux ni des victimes alors que ces dernières sont déjà disponibles en masse sur twitter.

Les premières informations font état d’un van blanc qui a provoqué l’attaque. Ce dernier circulait en zigzags remontant la voix centrale des ramblas pourtant réservée aux piétons. Très rapidement, la police fait fermer l’ensemble des magasins de la zone, de nombreux touristes y ont réfugiés. Afin d’éviter que l’auteur n’emprunte les transports en commun, l’ensemble des stations de métro sont fermées autour d’un périmètre de sécurité.

Un important dispositif de sécurité se met en action pour prendre en chasse l’auteur présumé.

Jean Marc Pujol, Maire de Perpignan réagit rapidement
« Je tiens au nom des Perpignanais et des habitants de la Catalogne du nord à apporter mon entier soutien aux Espagnols et aux catalans en particulier aux Barcelonais victimes ce jeudi 17 août 2017 d’une attaque terroriste.
Les liens forts qui unissent les Catalans des deux côtés des Pyrénées nous obligent à être tous ce soir Barcelonais, à avoir une pensée pour cette Ville, Barcelone, et ses habitants qui nos frères, notre famille, nos amis de Coeur et de sang et avec lesquels nous entretenons un quotidien intense, fait de fraternité et de générosité. Ce soir, plus encore, nous sommes tous solidaires de Barcelone. »

Une pensée sur “Ramblas de Barcelone – Un van fonce dans la foule faisant de nombreuses victimes – Attaque terroriste confirmée

Commentaires fermés.

e25078522b20c47c270fee7a5e145fbdvvvvvvvvvvvvvvvvvv