Rétro 2016 – Notre Société en mutation

L’année 2016 a été l’occasion d’aborder de nombreux sujets de société. Mais aussi de croiser des personnes inoubliables, comme Abdi dont le parcours de suivi l’a mené de son éthiopie natale à nos montagnes catalane, Josiane Chevalier qui par son action de seulement 20 mois aura marqué la préfecture des Pyrénées-Orientales. Des sujets marquants et récurrents comme le quartier Saint-Jacques ou le désormais traditionnel focus sur l’actualité du monde qu’offre VISA à nos regards parfois naïfs ou biaisés.


Des rencontres qui font avancer
La création d’un média est une aventure semée d’embûches mais les rencontres que permettent ce métier sont une manière d’avancer sur ce chemin. Des rencontres qui ouvrent l’éprit, qui donnent envie d’aller plus loin afin de partager ces expériences de vie avec le plus grand nombre. Nous espérons apporter ce petit plus à chacun de ceux qui nous lisent et qui partagent la foi dans ce territoire.

Un cœur historique aux miles facettes
Le cœur historique de Perpignan est malade, comme dans tout organisme, le soigner est primordial car, sans le cœur, le reste du corps meurt. Le centre historique est donc devenu un challenge pour le devenir du département tout entier.

Visa – Un regard sur « le vrai monde »
Visa pour l’image est, depuis bientôt 30 ans, un moment où la ville devient celle des photojournalistes. Ceux qui risquent leur vie pour nous montrer le monde à travers leurs objectifs. Depuis toutes ces années, Jean-François Leroy, fondateur du festival, n’a pas varié d’un iota sur sa volonté de montrer la vérité vraie, celle qui parfois ouvre les consciences, dérange souvent et interpelle toujours. Désormais, Visa pour l’image perpétuera son travail de passation de vérité tout au long de l’année grâce à l’ouverture prochaine du Centre International du Photojournalisme. Basé au couvent des minimes, ce lieu aura pour vocation de faire vivre et transmettre l’esprit qui régit le festival depuis sa création.

37061af91d776b91fc9926097c2f2a8eEEEEEEE