RN116, vers un contournement de Marquixanes moins ambitieux que prévu

Le Préfet Philippe Vignes a souhaité réunir le comité chargé du suivi de la route d’accès à l’Andorre depuis Perpignan. Le tronçon Prades-Bourg-Madame de la RN116 a nécessité la création d’un comité de pilotage afin de tenter de régler les nombreuses difficultés liées à la physionomie du terrain et à la forte densité de trafic et notamment de poids-lourds qui l’empruntent pour rejoindre l’Andorre. Le préfet a annoncé l’abandon du contournement de Marquixanes, jugé beaucoup trop couteux au profit d’un aménagement « plus raisonnable mais réalisable » dans un délais de 5 à 7 ans.


Le projet initial à 150 million d’euros
L’enquête publique lancée en 2006 prévoyait le prolongement de la 2X2 voies de Perpignan jusqu’à Prades en contournant le village de Marquixanes. Un village dont les 550 habitants subissent au quotidien les nombreuses contraintes liées au trafic intense de cette route nationale. Le Préfet déclarait devant les acteurs parmi lesquels les maires des communes concernées : « Nous ne sommes pas en capacité de financer le grand projet imaginé dans un délai raisonnable. Il a souhaité « mieux s’inscrire dans un travail réaliste que de persister dans une travail impossible à atteindre ».

Le contournement de Marquixanes à horizon 2022
Alors que le projet lancé en 2006 est abandonné, les acteurs ont désormais hâte que les travaux débutent et le préfet semble déterminé à faire avancer le dossier rapidement. Désormais il n’est plus question de prolonger la 2X2 voies mais d’effectuer le contournement de la commune en 1X2 voies. Ce nouveau dispositif devrait considérablement fluidifier le trafic sur ce tronçon, sécuriser la traversée de la commune et améliorer le confort des riverains.

Une concertation devrait être lancée en début 2017, auprès du public concerné, pour retenir l’une des deux variantes imaginées. Un contournement par le nord et un autre par le sud. Un projet doté d’un budget d’environ 30 millions d’euros et qui pourrait être mis en service à horizon 2022 ou 2024.

Anne-Marie Canal, Maire de la commune qui s’exprimait dans les colonnes de l’Indépendant : « Ce comité de pilotage s’est révélé extrêmement positif. On a senti qu’il y avait une réelle volonté d’avancer sur le dossier, même si le grand projet prévu ne se fera pas. Nous sommes satisfaits. La commune sera certainement contournée par le nord avec une 2 X 1 voie. Cela permettra d’assurer la sécurité du village »

Les actions sur la RN116 déjà réalisées
Le préfet a tenu à revenir sur les actions déjà réalisées pour fluidifier et sécuriser cet axe. Entre 2008 et 2013 se sont 27,5 millions d’euros qui ont été investis dans la réparation de chaussées, d’ouvrages ou de protection de chutes de blocs. Un financement qui a, entre autres, permis d’améliorer considérablement la traversée d’Olette. Depuis 2014 ce sont 13,3 millions supplémentaires de dépenses notamment dans la réparation des chaussées (9 M€).

Les travaux de contournement du village de Joncet, à l’arrêt depuis 2014 ont repris depuis début 2016. Montant de l’opération 26,5 M€.

Une pensée sur “RN116, vers un contournement de Marquixanes moins ambitieux que prévu

Commentaires fermés.

37156ae54a885e4652e9ee11e6566115nnnnnn