Saison touristique – Bilan 2016 en région Occitanie – Pyrénées Méditerranée

Malgré une hausse de la fréquentation touristique de 0,9% dans la région, le littoral continue à perdre de son attractivité avec une baisse de 0,7% des nuitées, alors que ce tourisme représente près de la moitié des nuitées. Le bilan 2016 fait apparaître une hausse de la fréquentation dans notre région alors qu’elle baisse de 2,5% au plan national.

Michel Durrieu, Directeur du Tourisme auprès du Ministère des Affaires Étrangères, a répondu à nos questions sur ce bilan contrasté : « L’année 2016 a été particulièrement atypique, d’abord au niveau climatique avec 100% de jours de pluie supplémentaires par rapport à la moyenne. Ensuite, les événements de Nice et les mouvements sociaux du printemps ont pesé défavorablement sur la fréquentation ». L’auteur du livre « Le Tourisme, la France N°1 Mondial » aux éditions Cherche Midi, constate toutefois « un redémarrage de la destination France » ; Il table sur « un objectif en 2017 de 87 à 89 millions de touristes étrangers » en France. Pour mettre en perspective la baisse de fréquentation sur le littoral occitan en 2016, il précise : « pour le moment l’année 2017 s’annonce de façon positive, y compris sur le littoral ».

Retour des clients étrangers et baisse des nuitées sur le littoral occitan
L’INSEE, vient de dévoiler le bilan touristique pour l’année 2016. Une étude en demi teinte fait apparaître une hausse de la fréquentation touristique, liée essentiellement au retour de la clientèle étrangère « qui viennent plus nombreux et séjournent plus longtemps que la saison dernière » (2015). Dans le même temps, il ressort de cette étude que deux destinations, pourtant très prisées en période estivale, sont moins fréquentées : le littoral et la ville de Lourdes. Avec une baisse de 0,7% des nuitées, particulièrement marquée dans l’hébergement collectif touristique, du type résidences de tourisme dont « appart’hôtels », villages de vacances …

Il s’agit d’un changement de comportement. Une partie des nouveaux touristes ont tendance à modifier leur mode de fonctionnement, préférant de plus en plus des « expériences dans lesquelles, ils pourraient allier sport, découverte culturelle, patrimoniale ou gastronomique ». Des séjours que les institutions du secteur telles l’Agence de Développement Touristique du département des Pyrénées Orientales ont tendance à développer et à valoriser. Des courts séjours qui se déroulent hors saison et qui mettent en avant la découverte du patrimoine naturel et culturel du département des Pyrénées Orientales.

Le Camping a la côte !
Malgré une baisse de capacité d’accueil, liée à la volonté de l’hôtellerie de plein air d’offrir plus d’espace par emplacement, la fréquentation dans les campings s’est accrue de 1,8% dans la région. Avec une taille moyenne de 90 emplacements par camping et ses 7.800 établissements en France, l’hôtellerie de plein air est devenue, au fil des années, l’un des principaux hébergeurs touristiques du secteur. La durée moyenne des séjours en camping (5,2 nuitées) demeure plus élevée que la moyenne du secteur touristique français, encore trop faible (2,6 nuitées en moyenne sur l’ensemble de l’hébergement touristique français).

Le département des Pyrénées Orientales compte plus de 210 campings, dont plus de 50 sont sur la commune d’Argeles sur Mer qui multiplie par 12 sa population durant la haute saison estivale.

315bb1a2767ecababd66c8ab6a6b713dZZZZZZZZZZZZ