Sauver le Némo de Perpignan !

Comme l’humour n’a jamais nuit à la vie, une curieuse initiative vient d’être lancée par un mystérieux Henri Serbat, grand adepte des pétitions si l’on en croit son profil sur les réseaux sociaux. Sous le pseudo Henri66, il a mis en ligne une pétition pour sauver « le poisson dont les écailles rougissent sous les efforts répétés pour rejoindre son milieu naturel La Basse ». En effet, depuis le mois de juin, les quais de la Basse se sont parés de sculptures géantes d’artistes contemporains. L’oeuvre intitulée « Citron »  de Vincent Torguet, artiste de Collioure, représente un poisson rouge géant dont le sort a ému Henri Serbat.


Mais c’est aussi la grande famille du jeuI smartphone PokémonGo (dont la sortie fait fureur depuis 1 semaine) qui s’est emparée du sujet. A coup de photos humoristiques en réalité augmentée présentant le Pokémon aquatique Magicarpe apparaissant devant la dite sculpture. Ci-dessous le texte et le lien vers la pétition qui a pour objectif de sauver le Poisson Rouge « Citron » qui en tout état de cause retrouvera son habitat naturel dès le 15 septembre.

Pétition en ligne
La pétition qui n’a encore recueilli que 36 signatures risque de ne pas avoir un impact suffisant pour libérer le « pauvre animal ».

Pokémon go
Cliquer pour voir la pétition en ligne – Crédit photo Groupe PokémonGo Perpignan

« La réhabilitation des quais de La Basse à Perpignan ne doit pas entraîner des souffrances indues pour nos amis les animaux ! !!
Regardez s’exprimer toute la tristesse du Monde dans le regard de ce poisson rouge, attaché à bonne distance de son milieu naturel!
(et en plus, suprême insulte humiliante et vexatoire, on l’appelle « Citron » !)
Ah, s’il pouvait sauter dans cet élément liquide à immédiate proximité !
Mais il est entravé par un lourd caisson vert [car les petits poids sont verts]..
Voyez comme sous l’effort, il rougit de toutes ses écailles [car, les poissons rouges (sous l’effort)] , il s’épuise en vain.
NE LE LAISSEZ PAS SOUFFRIR, soyez humains. EXIGEONS sa  libération immédiate … ou au moins un aménagement de sa peine (donc, et sans s’autoriser à contester la décision de justice qui, vraisemblablement et en toute indépendance le condamna): pointages réguliers, bracelet électronique, …… voire TIG comme monter et descendre sans interruption le cours de La Bassa
En l’attente des réactions des pouvoirs municipaux, qui ne manquerons pas de réagir devant le succès de notre pétition  Je vous en supplie, comprenez le règne des poissons, adoucissez un peu ses souffrances, ALLEZ VERSER votre seau d’eau sur son dos ».

L’art à l’air libre
Denis Granier-Saëz, directeur de la culture de Perpignan, déclarait dans les colonnes de l’indépendant « Depuis 2014, l’idée c’est de sortir l’art contemporain à l’extérieur des murs des musées…Exposer à l’extérieur ne signifie pas que les oeuvres ont une fonction décorative. Cela permet de les rendre visible au plus grand nombre » et d’interpeller le passant. Si l’on en croit la pétition l’objectif de developper l’imaginaire des passants a été atteint !
Oeuvres exposées sur les berges de la Basse, centre ville de Perpignan, jusqu’au 15 septembre.

447dd83a866b26449e299d28e7c348f1lllllllllll