TP Ferro, concessionaire de la ligne TGV Perpignan-Figueres liquidée

Le communiqué de presse vient de tomber, comme un couperet. Il rappelle que « Malgré tous les efforts déployés » la société TP Ferro n’est pas parvenu à refinancer sa dette qui s’élève à 557,2 millions d’euros. Le concessionnaire qui gère la ligne ferroviaire à grande vitesse Perpignan-Figueres est placé en liquidation judiciaire auprès du tribunal de Gérone.


La phase de liquidation judiciaire sera ouverte par le tribunal de Gérone et durera quelques mois sans pour autant porter atteinte à la continuité du service ferroviaire qui « est garantie dans les mêmes niveaux de performances, sécurité et qualité de service : l’ensemble du personnel de TP Ferro et toutes les activités seront repris et portés par une nouvelle société qui sera formée en commun par SNCF Réseau et ADIF, sous l’autorité des deux États. »

La société TP Ferro était concessionnaire de la ligne ferroviaire à grande vitesse, ouverte en 2010, entre la France et l’Espagne. Détenue à 50% par les groupes français Eiffage et l’espagnol ACS, l’entreprise a souffert d’un trafic, qu’elle estimait, inférieur de moitié de ce qui était initialement prévu. Avec pour conséquence un accroissement important de sa dette, 557,2 millions d’euros dont 391,5 millions d’euros envers les prêteurs.

TP Ferro était placé depuis l’an passé sous administration judiciaire et malgré les tentatives de négociations avec les états espagnol et français, la situation n’a pas aboutie à un accord permettant de sauver l’entreprise.

8b486c3283fcfbcf91b81123c33ffe7f*******************