Université de Perpignan – 59 sportifs de haut niveau soutenus par la FondationUPVD

Un taux de réussite de 87% qui prouve l’efficacité d’un dispositif de soutien unique en France. Ils ne sont que 20% à réussir leur année sans cette aide. Un taux qui prouve la difficulté qu’il y a à concilier les parcours sportifs et universitaires. Fabrice Lorente, président de l’université et ancien enseignant du STAPS* a rappelé que « les sportifs ont des contraintes divergentes du cursus universitaire ». Il a également insisté sur son souhait de vouloir accompagner 100% des étudiants sous ce statut particulier en lançant un appel appuyé aux futurs mécènes afin que les 120 étudiants sportifs de haut niveau puissent bénéficier d’un tel dispositif.


Un dispositif efficace et unique en France
Ils sont 59 a bénéficier d’un dispositif spécifique adapté à la pratique du sport de haut niveau. 18 d’entre eux peuvent compter sur le soutien d’un tuteur qui les aide à rattraper les cours auxquels ils n’ont pas pu assister du fait d’entraînements, de match ou de déplacement dans le cadre de leur sport.

Pierre Kiple est professionnel auprès de l’USA Toulouges Basket : « mon statut de professionnel m’impose d’assister à tous les entraînements ». Pierre, en Master 2 management des organisations a réussi brillamment son année de Master 1 grâce au soutien de son tuteur. Il compte à nouveau sur son accompagnent cette année son Master et faciliter  sa reconversion professionnelle après sa carrière sportive.

Alan Brazo, un exemple à suivre
Alan Brazo est l’un des sportifs à avoir bénéficié de ce dispositif dès le début de son cursus universitaire. Il est aujourd’hui doctorant en océanographie et mène avec le centre de recherche sur les écosystèmes méditerranéens (CEFREM) sa thèse. Une thèse qui va permettre de protéger une espèce en voie de disparition, le corb, espèce de poisson méconnue mais dont l’existence est menacée. Alan Brazo mène en parallèle de sa thèse une brillante carrière au sein de l’USAP en tant que 3ème ligne.

L’appel aux mécènes et aux parrains pour soutenir encore plus de sportifs de haut niveau
Fabrice Lorente était présent pour signer avec les étudiants et leur tuteur la charte qui les lie durant toute l’année universitaire. Il a longuement remercié les parrains et mécènes « sans qui tout cela ne serait pas possible », il a également lancé un appel à tous ceux qui souhaiteraient rejoindre la fondation universitaire afin de monter en puissance dans un dispositif qui « s’ancre auprès de tous les acteurs du territoire ». Il a rappelé qu’en 2011 ils n’avaient été que deux étudiants a pouvoir en bénéficier et qu’aujourd’hui ils étaient 59 ! Fabrice Lorente a indiqué le nombre croissant de disciplines représentées, des différents rugbys en passant par la natation, le danse, le vol libre ou le ski… Il est également revenu sur le fait que les sportifs accompagnés l’étaient depuis la Licence 1 jusqu’au doctorat et dans une grande diversité de discipline universitaires.

Le président de l’université est revenu sur le fait « qu’il s’agissait aussi de décloisonner les disciplines dans un département qui a tendance à cloisonner chacun dans son milieu, qu’il soit sportif, artistique, politique ou économique… » rappelant qu’il y avait une réelle volonté de travailler ensemble.

Un calendrier de sportifs pour Noël, plus d’informations à venir…

*STAPS : Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

3 pensées sur “Université de Perpignan – 59 sportifs de haut niveau soutenus par la FondationUPVD

Commentaires fermés.

e020d8b044cc66febc525f9238a9b66cIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII