USAP – Vannes : Journée sous l’égide de l’Université de Perpignan

François Rivière, à la tête de l’USAP depuis 2013, l’avait annoncé lors du dernier Club Affaire de l’Union pour les Entreprises 66, il portera, auprès de la Mairie de Perpignan, du Département et la Région, « le projet d’un grand centre de formation, en collaboration avec l’Université de Perpignan ». Une infrastructure devenue indispensable alors qu’au niveau des process, le club de rugby et l’Université de Perpignan collaborent efficacement depuis près de 15 ans avec des figures telles que Thomas Lievremont ou Alan Brazo, rappelait un responsable du club catalan. En guise d’avant-match USAP – Vannes, les deux institutions ont renouvelé leur partenariat. L’occasion pour l’Université de Perpignan de parrainer le match de la 22ème journée du championnat de D2.


Fabrice Lorente parrain de USAP – Vannes
Les Présidents de l’Université et de l’Union des Entreprises des PO étaient présents pour le lancement du coup d’envoi USAP-Vannes. Un match très disputé qui a vu le club breton s’incliner 34 à 39 malgré une très belle prestation. En effet, les bretons sont parvenus à percer la défense catalane en marquant 4 essais transformés menant même au score à 3 reprises durant la rencontre.

Fabrice Lorente a rappelé que le partenariat avec le club de rugby à XV s’inscrivait dans la stratégie globale d’ouverture au monde économique et au territoire (Cf.le partenariat signé avec l’UPE66 NDLR). « L’USAP est un acteur incontournable et ce partenariat montre la volonté d’associer nos forces et nos images dans l’objectif de faire rayonner le territoire et développer son attractivité. Aujourd’hui, nous renouvelons un partenariat qui se décline dans de multiples actions autour de l’accompagnement des jeunes mais aussi de la formation continue ou l’apprentissage des langues ».

Sportif de haut niveau ou étudiant, fin du dilemme
Thomas Lievremont a été le premier à en bénéficier, et depuis, ce sont de nombreux sportifs qui sont accompagnés dans le cadre de leurs études. En effet, un sportif de haut niveau est souvent obligé de faire un choix entre, suivre les entraînements, les déplacements ou assister à ses cours ; grâce au tutorat mis en place par la Fondation UPVD, ils sont désormais accompagnés par des tuteurs qui les soutiennent et compensent leurs absences. Pour l’année 2016-2017, ce sont 9 joueurs de l’USAP qui sont aidés par ce dispositif.

Le parcours le plus emblématique est certainement celui d’Alan Brazo, qui, après avoir obtenu brillamment son Master Géosciences Marines et Environnement Aquatique, a entamé sa thèse de doctorat dont l’objectif est de justifier la nécessité d’un moratoire autour d’une étude approfondie sur le corb (poisson méditerranéen peu connu). Fabrice Lorente, Président de l’Université et de sa Fondation rappelait que ce cas était « exceptionnel, compte tenu de son double niveau d’excellence atteint autant au niveau sportif qu’universitaire ».

1b9bf91921aeecc838015c9dadf37d5c@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@