WayToStage, l’école de comédie musicale Made in Le Soler !

À l’instar du Cours Florent, Way to Stage sous l’impulsion de Christophe Godfroid, a décidé de créer une formation spécialement dédiée à l’enseignement de la comédie musicale. « Un art à part entière et non un mix de disciplines artistiques » selon le directeur général de Way To Stage Bruxelles. Camille, Laura, Mélanie, Victoria et Joris furent les cinq jeunes à passer l’audition pour être admis à la toute nouvelle école qui ouvre simultanément ses portes à Bruxelles et au Soler. Une formation calquée sur le modèle anglo-saxon qui en trois ans se donne pour objectif de fournir tous les outils aux futurs stars de Broadway pour décrocher des rôles dans des comédies aussi prestigieuses que Cats, Cabarets ou Starmania.


Way to Stage au Soler
Christophe Godfroid, à la fois metteur en scène, directeur de Way To Stage et passionné par le théâtre musical anglo-saxon, a constaté que de nombreuses productions francophones étaient dans l’obligation de « caster » des artistes anglophones qui devaient rapidement s’adapter. Un manque criant de formation au théâtre musical en français l’a convaincu de monter cette école.

Il rajoute : « Les grosses comédies musicales investissent en rachetant des théâtres pour faire des spectacles à l’année et ils ne trouvent pas assez d’interprètes. Cela m’a conforté dans le constat qu’il y a un réel potentiel pour nos futurs élèves. Il y a une réelle demande de formation pluri-disciplinaire. Chez nous, la notion de jeu est bien en deçà du niveau anglo-saxon. Là-bas c’est l’interprétation qui compte le plus. En Europe, nous avons souvent de très bons chanteurs, danseurs ou comédiens mais rarement les trois !« 

Un casting au son de cabaret
Les cinq candidats ont auditionné sur une scène de Cabaret, dont la première interprète fut l’immense Lisa Minelli. On pouvait sentir chez Camille, Laura, Mélanie, Victoria et Joris, une réelle rage de parvenir à donner au public toute l’énergie de leur jeunesse et de leur émotion.

Les cinq prétendants s’accordent à dire que la comédie musicale est une passion pour eux. Laura a même choisi de se lancer dans cette formation au détriment de l’excellente école de commerce dans laquelle elle était déjà admise. « C’est un rêve d’enfant, et l’école ouvre juste au moment où je termine mon cursus au lycée ». Comme un signe, aussi pour la lilloise Victoria qui grâce à la comédie musicale parvient à s’extérioriser sur scène alors qu’elle est d’un naturel timide.

♦ L’interprétation d’un texte : épreuve imposée
L’une des épreuves de l’audition consistait à interpréter un texte de leur choix devant le jury composé des professeurs de l’école dont les cours débutent le 22 septembre. Des professionnels, qui au cours de trois années de la formation, leur donneront toutes les clés et techniques du métier afin de postuler dans les plus grandes scènes de comédie musicale à travers le monde.

Victoria avait fait un choix de déclamer le monologue du scribe interprété par Édouard Baer dans le film d’Alain Chabat, Asterix et Cléopatre. Un choix qu’elle justifie, « J’adore jouer le personnage de la fille hautaine alors que dans la vraie vie je suis plus introvertie et à l’écoute des autres. Sur scène je peux m’affirmer en tant qu’individu ». 

Joris est le seul garçon de la petite troupe. Il est également le seul a avoir une expérience amateur de la scène. Il a déjà tourné avec La Fabrica, une compagnie d’Illes-sur-têt, dirigée par Chantal Daney. Alors qu’il avait envisagé des études en chirurgie dentaire, un aléa de la vie lui enjoint de revoir son parcours et le pousse vers une licence d’art du spectacle à Montpellier. Rapidement, il s’aperçoit que le niveau professionnel n’est pas à sa portée. Sa rencontre avec son ancienne enseignante, devenue désormais professeur à Way To Stage, le conduira à auditionner et intégrer la première promotion de l’école solérienne.

Camille et Mélanie ont quant à elles choisi d’interpréter des grands classiques du théâtre. Antigone et Phèdre sont les rôles qu’elles ont investis en y mettant l’énergie de celles qui jouent leur vie sur scène.

3 ans pour briller sur les planches
Un enseignement professionnel unique en Europe francophone qui affiche une volonté ambitieuse de « former les véritables professionnels capables de se confronter aux scènes internationales ». 

L’équipe d’enseignants du Soler est composée de professionnels reconnus chacun dans son domaine, Robin Hendrix et Véronique Palma guideront les éleves en chant. Alors qu’ils seront accompagnés par Christophe Caustier, Romain Canard, Chantal Daney, Pierre Cognon, David Eguren et Vincent Heden pour l’interprétation scénique et la comédie.

Pour la danse, la chorégraphie, l’expression scénique et la musique, Julien Brugel (Danse avec les Stars), Michel Prezman, Corinne Chauveau, Iza Hebrard et Martine Mattox les suivront durant ce cursus.

Un cursus de 3 ans – 26h/semaine, le privilège de côtoyer des intervenants de haut niveau, un enseignement appuyé sur l’interprétation de la Comédie Musicale en langues étrangères.

Cabaret by WaytoStage
Cliquez pour voir le reportage de TV Sud

Une pensée sur “WayToStage, l’école de comédie musicale Made in Le Soler !

Commentaires fermés.

f2d40d3d0426000aee48aa3a39c029adGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG