« Chômage-Chômage » version Nina, l’originalité contre-attaque

En découvrant cette vidéo nous avons d’abord beaucoup ri puis nous sommes interrogé sur le parcours de Nina. Cette vidéo est-elle un Curriculum Vitae ? Ou est-ce tout simplement une façon farfelue d’allier le talent d’écrivain au talent de chanteuse ? Nous avons contacté Nina et elle a bien voulu répondre à  nos questions. L’occasion aussi de mettre en lumière les trésors d’ingéniosité de certains étudiants ou demandeurs d’emplois.


Avec cette parodie de « Voyage-Voyage » chanson kitchissime des années 80, celle qui se définit comme une adepte de la « poésie et des parodies » fait mouche en faisant rire par la justesse des paroles autour de la réalité du quotidien des chercheurs d’emploi.

« Nina », c’est son nom d’artiste, a elle même vécu ce genre de situation quand, jeune diplômée, elle cherchait un emploi dans la formation de langues.
Jeune femme brillante et truculente, elle nous décrit son parcours et son choix de réorienter ses ambitions professionnelles.« Sans trop de réponses ou du moins de contrat assez stables, je me suis dit que j’allais faire des crêpes ou des parodies et comme il y avait des grumeaux dans la pâte… ». Habitée par une fibre artistique dans le domaine de la danse, elle a commencé la danse classique à 3 ans avant de s’ouvrir à d’autres styles notamment les danses latines. Elle a fait beaucoup de scène en tant que danseuse et « le chant restait plus dans le cercle privé ».

« À force de chanter des jeux de mots sur les paroles lors de diverses soirées karaoké », ses amis l’ont encouragée à se lancer sur internet. Elle a franchi le cap grâce à youtube et les opportunités que cette plateforme offre de se rapprocher des gens afin, dit-elle de chanter depuis son salon et dans le respect des artistes qu’elle parodie, « des sujets dans lesquels les gens peuvent se reconnaître et rire du  quotidien ».

♦ Youtube plateforme de partage vidéo
Youtube a permis l’éclosion de nombreux talents devenus de véritable icône du web 2.0. Un tremplin qui a permis a certain d’accéder à la notoriété du cinéma ou de la télévision. À l’instar de Norman, ou Cyprien.

♦ Les projets de Nina
Elle aimerait pouvoir continuer à créer, proposer des choses différentes, intégrer la danse dans ses vidéos, les étoffer. Mais elle aussi partager l’expérience avec d’autres artistes et pourquoi pas « faire de la scène » ou mettre sa plume au service d’autres talents. Son imagination est sans limite comme, précise-t-elle avec humour, son « amour pour la pâte d’amande ». 

« Ma chaîne est donc, mon CV aux internautes et au monde de l’art, l’avantage c’est que l’on commence la période d’essai au moment où l’on met en ligne la première vidéo, portée par des gens qui décident de vous suivre dans votre délire, et ça, ça fait très plaisir. C’est bon d’arriver dans « l’entreprise » Internet ».

Version Nina
Nina de Version Nina

♦ Les trésors d’ingéniosité déployés par quelques étudiants ou chercheurs d’emplois
Avec plus de 3,5 millions de chômeurs en France, il est devenu parfois nécessaire de faire dans l’originalité pour se démarquer des autres.

Pas toujours de bon goût à l’instar de cet étudiant anglais. À la recherche d’un stage à Londres, ce dernier a envoyé une barquette contenant des testicules en guise de CV à différentes agences. Sur l’emballage il est possible de lire, sous forme d’étiquette, ses compétences, sa formation, ainsi que ses coordonnées.

Gilles chômeur du bord de la route
Gilles chômeur du bord de la route

Moins drôle mais tout aussi original Gilles, 57 ans, chercheur d’emploi sur le bord d’une route nancéénne. Qui après un parcours professionnel semé d’embûches est contraint de se poster le long d’une voie express avec le panneau « Je veux travailler ». Une histoire qui se termine bien car il a finalement troqué son panneau par celui indiquant « J’ai trouvé un emploi merci ! »

Prudence tout de même, ce genre de candidature n’est pas toujours la bienvenue, particulièrement quand il s’agit d’embrasser une carrière dans un secteur qui prévoit une complète assimilation de l’individu derrière sa fonction. On imagine mal envoyer ce genre de Curriculum Vitae quand on veut devenir fonctionnaire de police ou même banquier !

Un signe supplémentaire que le chômage de masse est un véritable défi pour notre société, qui ne parvient pas à résorber tous ces dossiers de chômeurs, qui viennent mathématiquement grossir les statistiques de Pôle Emploi.
Certains considèrent qu’un traitement individualisé parait impossible, et que la multiplication des initiatives de tous les organismes qui tentent de lutter contre ce fléau ne font que complexifier le parcours des chercheurs d’emploi. Ils demandent une vraie mise à plat des institutions, associations, intervenants qui ont la louable intention de l’insertion professionnelle. Afin que l’offre soit plus souvent en adéquation avec la demande.

6212d4a579cfd3beed2d0bb8b25434e111