fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Culture » Cult’Hebdo 2 mars 2022 | L’actualité culturelle des Pyrénées-Orientales

Cult’Hebdo 2 mars 2022 | L’actualité culturelle des Pyrénées-Orientales

Mellizo Doble © DR

Article mis à jour le 2 mars 2022 à 18:03

♦ Comme un vent de flamenco sur l’Archipel

La consagración de la primavera (Le sacre du printemps), Israel Galván, Daria van den Bercken, Gérard Bouwhuis ; le 8 mars (20h30) au Grenat de l’Archipel – Perpignan
« Deux monstres de la musique et de la danse, le compositeur Igor Stravinsky et le danseur Israel Galván, pour un Sacre du Printemps défiant tous les équilibres et toutes les conventions. En compagnie de deux pianistes en live, le bailaor transcende ses percussions et crée une fascinante gestuelle flamenca contemporaine. »

Mellizo doble, Israel Galván, Niño de Elche ; le 9 mars (20h30) au Grenat de l’Archipel – Perpignan (en photo de Une).
« Pour cette seconde soirée « flamenca », Israel Galván s’associe à l’immense et tout aussi iconoclaste chanteur Niño de Elche. Deux enfants terribles de la danse et du chant qui nous embarquent dans la fièvre d’un cabaret tout en noirceur et à l’énergie bouillonnante. » Comment peut-on être aussi flamenco, être autant possédé par le duende et pulvériser avec maestria les codes et les limites de l’art ancestral ?

Vimeo

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de Vimeo.
En savoir plus

Charger la vidéo

> À lire : Culture | Enric Moner, l’enquête sur la vraie histoire du résistant de Maureillas

♦ De Lujipeka à Feu! Chatterton, la semaine grand écart du ElMediator

Concert Moonlight Benjamin + Laye Kouyaté ; le 10 mars (21h) (entrée libre).
La punky voodoo queen Moonlight Benjamin est de retour avec un nouvel album, près de 2 ans après la sortie remarquée du précédent opus Siltane. Descendant d’une des plus anciennes lignées de griots, Laye Kouyate compose et chante en wolof – sa langue maternelle – des chansons à la croisée des sonorités traditionnelles du Sénégal et de la musique occidentale contemporaine.

Concert Lujipeka ; le 11 mars (21h).
« Avoir déjà un double disque de platine accroché à son mur, une tournée de Zénith dans les pattes et des millions de vues de ses clips alors que son premier album solo n’est pas encore sorti, constitue une performance peu courante, mais dont peut se prévaloir Lujipeka. Avec son look qui lui donne des airs d’un héros d’un film de Larry Clark, une de ses références cinématographiques, le jeune artiste de 26 ans, repart à zéro avec Montagnes Russes, son premier opus en solitaire sorti en novembre 2021. »

Concert Feu! Chatterton ; le 13 mars (18h).
Après deux disques d’or et deux nominations aux Victoires de la musique, Feu! Chatterton est de retour avec son nouvel album : Palais d’argile, pamphlet adressé à la start-up nation obsédée par le progrès et ode lumineuse à la Nature et à la transcendance.

« En 2014, Feu! Chatterton sortait le rock hexagonal de sa torpeur avec La Malinche et Côte Concorde, deux titres, aujourd’hui cultes, en forme de manifeste pour une nouvelle chanson française. C’est sur scène que le Feu! va parfaire sa réputation, électrisant les foules des festivals les plus prestigieux (Francofolies, Rock en Seine, Solidays…) et les salles de concert aux quatre coins de la France, remplissant au passage l’Olympia et le Zénith de Paris. En 2018, le quintet livrait la suite tant attendue de son premier album Ici le jour (a tout enseveli) : plus intimiste, plus long en bouche, L’Oiseleur (et les inoubliables Souvenir et L’ivresse) prouvait que le groupe était là pour durer. »

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

> À lire : Documentaire Media Crash | À Perpignan, 200 personnes pour débattre avec Edwy Plenel

♦ Jazzèbre se poursuit avec un traditionnel pique-nique couvert en fanfare

Pique-nique couvert en fanfare avec le groupe Auprès de ma blonde et un DJ set d’Enzo M ; le 12 mars (dès 18h) à la salle des fêtes d’Elne. Réservations.
Les pique-niques sont un rendez-vous emblématique de Jazzèbre. Cette saison, l’équipe vous propose de faire un pas de côté pour un pique-nique couvert à Elne pour une soirée aux allures de bal populaire.

Après une restitution des ateliers de la Platico Fanfare (18h) et un pique-nique “tiré du sac” (19h), rendez-vous est donné pour un concert anniversaire Auprès de ma blonde à 20h30.

« Cette fanfare de poche tient une place à part dans le monde des fanfares. Reine de la facétie, du nonsense, elle touche aux folklores imaginaires, au jazz et à la java, mêlant théâtre et musiques populaires au gré des improvisations. Ce concert peut-être plus qu’un autre aura un air de fête puisque c’est bien un anniversaire, 30 ans, qu’ils viennent fêter avec nous. »

♦ Gaga Gundul en concert à la Casa Musicale

Concert Gaga Gundul ; le 11 mars (19h30) à la Casa Musicale – Perpignan. Gaga Gundul est une collaboration artistique entre le groupe français Peemaï et le collectif javanais Gayam 16 autour de la musique javanaise. « L’alliance des timbres des percussions des gamelans et des instruments occidentaux amènent à de nouvelles couleurs sonores, un répertoire qui puise à la fois dans la tradition javanaise, l’arrangement et l’improvisation, telle que la pratique Peemaï (mélangeant influences rock, jazz, contemporain et électronique), et la composition d’œuvres spécifiques à cet instrumentarium. »

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

> À lire : « Face à Nasdas et Némir », Clara 16 ans évoque le quartier Saint-Jacques

♦ Rencontre de danse contemporaine au conservatoire de Perpignan

Rencontre de danse contemporaine ; le 12 mars (15h) Auditorium du Conservatoire – Perpignan.
Né du désir de tisser des liens avec ses pairs, ce projet porté par le département de Danse contemporaine du Conservatoire Montserrat Caballé, sous la direction de Diane Bourgain, réunit autour d’une même esthétique les élèves et professeurs des conservatoires voisins de Béziers et Nîmes.

« Confronter les travaux de chacun permet un enrichissement mutuel, la découverte d’autres univers chorégraphiques et la stimulation des élans créatifs respectifs. Évènement fédérateur, le spectacle né de cette rencontre, sera aussi l’occasion de partager avec le public quelques clés de lecture de la danse contemporaine ».

Rencontre de danse contemporaine au conservatoire de Perpignan

♦ Cycle « Redécouvrir René Clément » à l’Institut Jean Vigo

D’abord comparé aux néoréalistes italiens puis considéré comme précurseur de la Nouvelle Vague (qui l’a dédaigné), un tiers des films de René Clément se déroulent pendant la seconde guerre mondiale, parfois avec une approche quasi documentaire. Il a été l’un des premiers à participer à des coproductions franco-italiennes, qui se multiplieront. Il a donné à Gérard Philipe (Monsieur Ripois, 1954) et Alain Delon (Plein soleil, 1960) de superbes rôles d’escrocs, sur le plan sentimental ou financier… Les trois films de ce cycle, très peu montrés, sont représentatifs des thématiques et du style de René Clément.

En ouverture du cycle, le 8 mars (18h) avant la première séance, conférence René Clément le novateur par la romancière Denitza Bantcheva.

Quelle joie de vivre 1961 ; le 8 mars (19h). Avec : Alain Delon, Barbara Lass. Rome, 1921-22. Ulisse et Turiddu s’inscrivent au parti fasciste faute de pouvoir trouver du travail. Ulisse se fait engager dans une imprimerie tenue par des anarchistes…

Monsieur Ripois 1954 ; le 10 mars (19h). Avec : Gérard Philipe, Natasha Parry. André Ripois est un Don Juan. Sa femme, lasse de ses infidélités, prépare son divorce. Pendant ce temps, André, entre plusieurs liaisons opportunistes, s’éprend de Patricia, une amie de sa femme.

Les maudits 1947 ; le 15 mars (19h). Dans les dernières semaines de la Seconde Guerre mondiale, un groupe de nazis et de collaborateurs de différentes nationalités quitte Oslo en sous-marin à destination de l’Amérique du Sud, certains pour continuer la lutte, d’autres pour y chercher refuge…

♦ Ciné-débat « Christo : Marcher sur l’eau » au Cinéma Castillet

Projection du film documentaire « Christo : Marcher sur l’eau » suivie d’un débat à propos de l’œuvre de Christo et Jeanne-Claude ; le 11 Mars (20h) au Cinéma Castillet – Perpignan.
Présenté aux festivals de Locarno et Toronto, le film d’Andreï M. Paounov est une plongée intimiste rare dans le monde hors du commun et sans compromis de Christo, où tractations entre art et politique, cauchemars logistiques et forces de la nature sont en ébullition permanente, et révèlent l’homme derrière l’artiste, dont toutes les œuvres sont autofinancées.

« Christo Vladimiroff Javacheff et Jeanne-Claude Denat de Guillebon ont tous les deux la même date de naissance : le 13 juin 1935. Le couple « Christo et Jeanne-Claude » se forme lors de leur rencontre en 1958. Christo est l’artiste et Jeanne-Claude s’occupe plus de l’organisation. (…) En 2016, sept ans après le décès de son épouse et complice artistique Jeanne-Claude avec laquelle il avait empaqueté le Reichstag à Berlin ou encore le Pont Neuf à Paris, l’artiste d’origine bulgare Christo s’attelle à la réalisation de « The Floating Piers » (littéralement : les pontons flottants), sur le lac d’Iseo en Italie… »

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

> À lire : Prats de Mollo ouvre un centre culturel pour « casser les frontières » pyrénéennes

♦ Conférence au Mémorial : Autour de la résistance des femmes birmanes

Autour de la résistance des femmes birmanes ; le 10 mars au Mémorial du Camp de Rivesaltes. Soirée en deux temps.

18h30 Conférence par Frédéric Debomy, écrivain, scénariste de bandes-dessinées, ancien responsable de l’association « Info Birmanie » et directeur artistique du festival international du film des droits de l’Homme à Paris. Cette conférence sera accompagnée de dessins réalisés en live par Benoît Guillaume, auteur d’Aung San Suu Kyi, Rohingya et extrémistes bouddhistes avec Frédéric Debomy.

– 20h30 Lecture de Birmanie, des femmes birmanes en résistance par la comédienne Anne Alvaro. La comédienne Anne Alvaro présentera une lecture d’extraits de l’ouvrage de Frédéric Debomy, Birmanie, des femmes birmanes en résistance. « Repérée par Jean Négroni lors de ses débuts, Anne Alvaro prend goût au théâtre contemporain et travaille avec de nombreux metteurs en scène, tels que Bob Wilson, Alain Françon ou Georges Lavaudant. Elle reçoit le César du Meilleur Second Rôle en 2001 pour son interprétation dans le film Le Goût des autres d’Agnès Jaoui. »

♦ Exposition itinérante « L’Histoire de l’Islam et des musulmans de France de 720 à 2021 » à Perpignan

Exposition « L’Histoire de l’Islam et des musulmans de France de 720 à 2021 » par Méditerranée Plurielle ; du 4 au 8 mars à la salle des libertés – Perpignan

Organisée en partenariat avec la préfecture de la Seine-Saint-Denis et la Fondation de l’Islam de France, cette exposition itinérante fait partie du programme « Histoire, mémoires et citoyenneté » et se veut la continuité du projet « Jeunesse de France à Verdun » qui accompagne depuis octobre 2020 dix jeunes d’Epinay/Seine co-auteurs de cette exposition.
Les objectifs de cette exposition sont nombreux. Premièrement, elle se donne comme ambition de contribuer à enrichir la culture historique et la citoyenneté des jeunes. Deuxièmement, il s’agit de déconstruire, par la culture historique, les idées reçues sur l’islam et les musulmans de France. Troisièmement, l’exposition veut inscrire l’histoire de l’islam de France dans le récit national français.

Programme : 
– Vendredi 4 mars à 18h l’inauguration de l’exposition (ouverte au grand public). 
– Samedi 5 mars de 9h à 12h et de 14 à 17h visite guidée de l’exposition. De 19h à 21h conférence : « L’Histoire de l’Islam et des musulmans de France de 720 à 2021 » animée par l’historien Jamel EL Hamri (ouverte au grand public).
– Du 6 au 8 mars de 9h à 12h et de 14 à 17h visite guidée ouverte au grand public et au public scolaire.

♦ Conférence sur le traité de Corbeil-Barcelone et la frontière franco-aragonaise

Le traité de Corbeil-Barcelone (mai-juillet 1258), contexte et enjeux de la mise en place de la frontière franco-aragonaise ; le 11 mars à 17h à la Caserne Gallieni, rue de l’Académie – Perpignan.

Organisée par la Société Agricole, Scientifique et Littéraire des Pyrénées-Orientales, cette conférence sera réalisée par Rodrigue Tréton, docteur en histoire.

Ce spécialiste de l’époque médiévale nous dévoilera à partir de ses recherches en archives les circonstances politiques ayant précédé et concouru à la négociation du traité de Corbeil-Barcelone (1258). Ce pacte diplomatique résoudra le conflit de souveraineté territoriale sur les pays de Languedoc et de Catalogne. En effet, il va clore la Croisade contre les Albigeois qui opposa deux grands monarques du XIIIe siècle, Jacques Ier d’Aragon et Saint Louis. 

♦ Jeunesse : le conte musical « Raoul et moi » à Elne

« Raoul et moi », conte musical pour jeune public à partir de 5 ans par la Compagnie du Désert à la prairie – Samir Mouhoubi / Aude Ortiz ; le 16 mars (18h30) à la salle des fêtes d’Elne. Gratuit sur réservation.
La ville d’Elne a planifié quatre spectacles en temps scolaire de la maternelle au primaire ; chacun de ces spectacles étant aussi programmé en séance familiale. « Raoul et moi » est le premier de ce programme baptisé « Petites scènes ».

Depuis plusieurs années, l’artiste Aude Ortiz collabore avec Samir Hammouch, joueur de Kanoun et Wilfried Delahaie, conteur avec qui elle a créé le conte musical « Odyssée d’Orient ». Elle s’associe pour cette création à Samir Mouhoubi (Je viens d’où tu vas avec Davy Kilembé).
Des élèves de primaire avisent été accompagnés en décembre dernier pour la création d’une chanson en lien avec le spectacle « Raoul et moi » qui aborde autant des thématiques humaines et qu’environnementales.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances