Cult’Hebdo 29 septembre | L’actualité culturelle des Pyrénées-Orientales

♦ The Llamps : premier album pour le groupe rock perpignanais

Carnet rose musical pour ouvrir ce Cult’Hebdo avec la sortie du premier album de The Llamps. Les membres du groupe se sont rencontrés dans les environs de Perpignan il y a quelques années. « Mus par le Velvet Underground, Ennio Morricone, Noir Désir et L’Agram, ces quatre musiciens ont créé une alliance entre héritage et modernité, pop et hip-hop, country et psychédélisme, le tout en catalan, français et anglais. »

Leur univers mystérieux prend toute sa dimension en live ; moment où se mêlent et se brassent la poésie de récupération et l’énergie du groupe.

Après leurs deux premiers 7″, The Llamps présentent leur premier album éponyme. « Tout au long de ses 12 titres, l’album n’hésite pas à combiner les différentes cultures musicales de ce groupe atypique. »

Il s’agit d’une version résolument moderne du rock garage des années 60. « À la fois psychédélique et acide, il introduit l’auditeur dans un univers sombre et poétique de guitares fuzz, de claviers torturés, de trompettes éclatantes et de pianos en lambeaux ; tandis qu’une voix féminine envoûtante chante en anglais, français ou catalan. Fruit de l’imagination commune des quatre membres du groupe et de leur environnement d’amis musiciens et artistes (dont Pascal Comelade est le fil rouge), The Llamps résonne comme un témoignage de notre époque, à la fois fragile et plein de splendeur. »

À signaler que cet album a été produit par une autre figure locale : Markus. Tantôt disquaire et propriétaire de Cougouyou Music, tantôt responsable du label Staubgold qui signe cet album disponible 15 rue de la Cloche d’Or et bien sûr en ligne.

♦ Festival Jazzèbre : les notes finales à Perpignan

Jazzèbre à la Casa Musicale : concerts Hélène Breschand (16h) + La Litanie des Cimes (seconde partie). Samedi 9 octobre à la Casa Musicale de Perpignan.

« Hélène Breschand appartient à une génération de musiciens avides d’expériences transfrontalières. Une figure emblèmatique de la harpe expérimentale & contemporaine. »
« La Litanie des Cimes joue avec les grands mouvements, les tempos lents d’apparence, et des contemplations harmoniques. Au sein de ce trio, l’improvisation est libre et introspectivée sans être recluse. »

Concert Omar Sosa, Yilian Cañizares et Gustavo Ovalles. Dimanche 10 octobre ; au théâtre de l’Archipel (18h).

« Le pianiste Omar Sosa et la chanteuse-violoniste Yilian Cañizares se sont réunis pour créer Aguas ; un album très personnel d’une rare beauté. Aguas reflète les perspectives de deux générations d’artistes cubains vivant en dehors de leur patrie ; interprétant leurs racines et leurs traditions d’une manière subtile et unique. Aguas est un mélange inventif et captivant des racines afro-cubaines des artistes, de la musique classique occidentale et du jazz.« 

Prochaines dates à retenir du festival Jazzèbre 2021 :
– 03/10 : Pique-nique Musical à Collioure
– 05/10 : Projection « Billie Holiday » + concert « M.& S. Falzon » (19h) ; Cinéma Le Castillet Perpignan.
– 08/10 : Concerts « Samuelito Trio » + « Rabih Abou-Khalil Trio » (20h30) ; Théâtre municipal Perpignan
– 09/10 : Concerts « Helveticus trio » + « Space Galvachers » (20h30) ; Théâtre municipal Perpignan

♦ El Mediator : début de saison pour la scène des musiques actuelles

La scène perpignanaise El Mediator présentait cette semaine son programme de début de saison 2021-22. Un retour dans les salles qui débutera le 7 octobre à 21h par un fameux « jeudi free » ; une soirée gratuite entre découverte de nouveaux talents et convivialité. Theodore & The Nothing puis Zara Brown feat Maxxximus seront les premiers à chauffer les planches.

A noter que certains concerts de l’automne affichent déjà complets du fait de la jauge imposée à 75%. À la faveur d’un contexte sanitaire favorable, des places pourraient être remises en vente par exemple pour Benjamin Biolay. Autres incontournables : Aaron, Les Têtes Raides, Massilia Sound System, Feu! Chatterton.

Theodore & The Nothing cherche à créer de nouveaux paradigmes sonores. Leurs influences découlent d’héritages incroyablement divers et variés qu’ils représentent au travers de vieilles histoires d’amour, de trahison, de fierté et de chute.
Ces récits se déroulent sur fond de desert blues expérimental, trip-hop et électro.

Zara Brown va chercher ses racines soul dans une musique organique où le blues est un passage obligé.
Le groupe alterne entre l’anglais et le français avec des compositions résolument groove aux influences seventies, à base de rythmes hypnotiques et de guitares wha-wha.

♦ L’Archipel : Errance en Syllogomanie, théâtre forain du 3 au 10 octobre

Il est de retour le théâtre Dromesko, avec sa baraque foraine, ses animaux fabuleux et sa troupe de saltimbanques. Dans ses bagages, l’Errance en Syllogomanie, un nouveau spectacle coproduit par l’Archipel et qui nous entraîne sur les routes d’une échappée belle pavées de souvenirs et d’émotions, drôlement grave et gravement drôle.

Infos pratiques : Du 3 au 10 octobre 2021, en famille dès 12 ans, durée 45 min, tarifs de 10 à 20€.
Coproduction, résidence, création à l’Archipel. Photos © Fanny Gonin.

« Lily et Igor nous ont déjà fabriqué de merveilleux souvenirs avec Le dur désir de durer et Le jour du grand jour en compagnie de Charles le marabout et Carla la truie. Ils reviennent enchanter nos esprits avec un parcours poétique en compagnie des comédiens, danseurs et musiciens de la troupe, pour une déambulation ponctuée d’installations plastiques, de performances théâtrales, d’impromptus musicaux et de rencontres improbables. Les Dromesko nous invitent à les suivre dans leur univers onirique peuplé de personnages diablement humains, de bêtes fabuleuses, d’images à la beauté sauvage, d’objets insolites. Il suffit de se laisser guider de surprises en émotions, de quitter la réalité pour la magie de ce théâtre. »

♦ Musique classique : Le Tour du Monde en 80… minutes

Après ces périodes d’abstinences imposées de voyages, l’Orchestre Symphonique d’Alenya-Roussillon OSAR propose un voyage en musique à travers l’Europe, la Russie, le proche Orient et les Amériques avec un bilan carbone garanti à zéro % ! Venez voyager par la pensée grâce aux musiques de ces différents pays. Un voyage de 80 minutes, pour tous les âges à partager en famille ou entre amis.

– Samedi 9 octobre à 20h30 ; Prades, Halle des sports.
– Dimanche 10 octobre à 18h00 ; Alénya, Salle Marcel Oms.

Infos/réservations : Prades 10€/8€-12 ans réservations : 04.68.05.22.43. Alénya 12€/6€ réservations : 04.68.22.54.56 officetourisme@alenya.fr.

♦ Autour… de l’exposition photographique Robert Capa

Vendredi 1er octobre, « Tertulia – Table ronde » Gerda Taro & Robert Capa : De l’engagement au photo-journalisme ; avec Susana Fortes, Serge Mestre et Alfons Cervera. En partenariat avec l’association FFREEE, le Mémorial propose une « Tertulia – Table ronde » littéraire pour un échange à trois voix autour de Gerda Taro et de Robert Capa. Les trois auteurs évoqueront le parcours de ces deux grandes figures de la photographie à travers leur engagement antifasciste qui prendra corps, notamment, pendant la guerre d’Espagne. La « Tertulia  » sera suivie d’une séance de dédicaces.

Vendredi 1er octobre à 18h30 à la Galerie Marianne (Espace Liberté – rue du 14 Juillet). Entrée libre.

Vendredi 15 octobre, documentaire « Sur les traces de Gerda Taro » ; un film de Camille Ménager. « À une époque où s’inventait le photojournalisme, Gerda Taro photographiait la tragédie de la guerre d’Espagne, créant une œuvre pionnière, avant de perdre la vie, à la veille de ses 27 ans sur le front. De l’Allemagne hitlérienne, aux combats de la République espagnole, en passant par la bohème parisienne de l’entre-deux-guerres, la réalisatrice Camille Ménager retrace sa courte vie traversée par la grande histoire de la première partie du XXe siècle à travers notamment les archives de l’ICP ».

Au cinéma Jean Jaurès à 20h30. Entrée libre sur réservation au 04 68 81 50 60.

♦ Les rencontres littéraires d’octobre avec la librairie Torcatis

Vendredi 1 octobre à partir de 17h30. Rencontre avec François-Henri Soulié pour son livre Magnificat aux éditions 10/18.

2 et 3 octobre Vendanges Littéraires à Rivesaltes, place du Général de Gaulle. Rencontres avec Jean Rouaud, Jordi Soler, Lucie Rico et Sébastien Navarro.

Samedi 09 octobre ; médiathèque de Pézilla la Rivière à partir de 10h. Rencontre avec Gérard Bonnet autour de son livre paru aux éditions du Félin : L’agence Inter-France de Pétain à Hitler. Une entreprise de manipulation de la presse de province (1936-1950).

Samedi 16 octobre à partir de 15h30 Florilège Littéraire. Lecture par Anne Cameron, suivi d’une rencontre avec l’éditeur et les auteures pour les ouvrages : Lazare Laville de Aline de Verteuil (Roman).

Vendredi 22 octobre à partir de 18h30; Bar l’Atmosphère, Perpignan. Rencontre avec Fabrice Riceputi pour son ouvrage aux éditions Le passager clandestin Ici on noya les Algériens.

Samedi 23 octobre à partir de 17h00. Rencontre avec Dr Philippe Faucher pour son ouvrage aux éditions Robert Laffont Une sur trois.
Programme sur https://www.librairietorcatis.com.

♦ L’Université du Temps Libre fait sa rentrée 2021

Comment fonctionne l’Université du Temps Libre ? Ouverte à tous, sans aucune condition de diplôme, elle intéresse un public qui éprouve le besoin de comprendre, communiquer, échanger et partager. 

« Les auditeurs sont de tous âges, avec une forte majorité de retraités cependant. Néanmoins, aucun des sujets de conférence n’est particulièrement réservé à un public dit « 3e âge ». Les personnes qui viennent à l’UTL souhaitent s’approprier le monde qui les entoure et avoir un rapport actif avec lui. »

Les conférences se succèdent, généralement, les mardis, jeudis et vendredis après-midi (environ 40 conférences par an) ; dispensées par des professeurs universitaires ou par des personnalités. Ces conférences touchent tous les champs du savoir, ainsi que tous les secteurs des connaissances (littéraire, historique, scientifique…). 

Les cours de langues, connaissance de la musique, histoire de l’art, et nature et patrimoine complètent ce programme ; des cours qui intéressent un nombre de plus en plus important d’étudiants. 

En Pratique : Les cours et conférences se déroulent à la salle Bolte, 77 rue Jean-Baptiste Lulli ; les cours de langues sont quant à eux dispensés à la Maison des associations, 52 rue Foch ; et les cours d’Histoire de l’Art au Théâtre municipal Jordi Père Cerda.
Le Programme UTL : 1er trimestre 2021 2022.
Le secrétariat de l’UTL : 2e étage • 52 rue du Maréchal Foch • 66 000 Perpignan. Tel : 04 68 66 33 13 ou 04 68 66 33 14. utl@mairie-perpignan.com – www.mairie-perpignan.fr/culture-patrimoine 

// Côté culture :

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances