fbpx

L’USAP prêt pour le premier combat de la saison en TOP 14

Le premier entraînement ouvert à la presse a été l’occasion de faire le point avec joueurs et entraîneurs sur le démarrage de la saison de TOP 14 qui verra s’affronter de samedi 25 août, l’USAP face au Stade Français dans la cathédrale d’Aimé Giral. Conscients de l’importance de cette première rencontre, le challenge s’annonce excitant et passionnant.

Les sentiments “d’Arlette”

C’est sous ce surnom affectueux que certains connaissent l’entraîneur des 3/4 Patrick Arlettaz. La figure historique des entraîneurs de l’USAP confiait : “C’est le premier match de la nouvelle vie USAPiste, une nouvelle dynamique pour le département, pour les supporters. Beaucoup d’attentes, de craintes, d’impatiences, et d’excitation à la fois”.

“Ce qui nous rassure, si on peut être rassurés”, confie-t-il dans un sourire… “Avec Christian et Perry et Christian, cela fait deux ans que l’on prépare le groupe à l’idée que nous allions faire notre premier match en TOP 14. Le groupe sur la pelouse, à 90% ou 95%, ce sont garçons qui sont là depuis deux ans, qui ont écumé l’aventure proD2 à fond, et ont eu cette reconnaissance de la part du public. Une reconnaissance méritée par rapport à leur niveau et leur talent”.

“Un groupe qui va se mettre tout seul devant le char du Stade Français”. Faisant référence à cet étudiant chinois qui seul fit face à une colonne de chars chinoise sur la place Tian’anmen. “Arrêter une colonne de chars, c’est un peu ce qu’il faut que l’on fasse samedi ! On est fort de convictions, exactement, comme le dernier exemple historique que tout le monde connaît”.

“Un gros morceau qui décuple les sensations !” 

Évoquant le premier adversaire d’une longue série : “On sait qu’ils ont beaucoup d’envie, fait une grosse préparation, un grand entraîneur, ont fait un gros recrutement, et le plus gros budget de TOP 14. Pour rappel, l’USAP a l’un des plus petits budgets du championnat. Le championnat va être une accumulation de gros morceaux. On a de l’appétit, il va falloir montrer qu’on en a suffisamment pour manger tous les gros morceaux qui vont se présenter au fur et à mesure” 

♦ Paroles de joueurs 

Tom Ecochard, nouveau capitaine après le départ Lifeimi Mafi, s’attend déjà à “un match très difficile” face à une équipe du Stade Français “qui a l’expérience”.  Il déclarait “nous recevons et nous avons envie de gagner pour notre public, un public exceptionnel”. Le demi de mêlée n’est pas étonné de jouer ce premier à guichet fermé, confiant : “À nous d’être à la hauteur du public, à nous de ne pas décevoir le public”.

Afusipa Taumoepeau, 28 ans, champion de France 2018 avec le club du Castres Olympique, recruté à l’USAP à la faveur de la règle des joueurs JIFF (Joueurs Issus de la Formation Française), semblait ravi de jouer dans “un club qui s’est donné beaucoup d’ambition”.

♦ Notre pronostic du quinze de départ 

  • Pilier : Boutemanni, Forletta
  • Talonneur : Carbou
  • 2ème ligne : Eru, Botha
  • 3ème ligne : Lemalu, Brazo, Château
  • Demi de mêlée : Ecochard
  • Demi d’ouverture : Jackson
  • Centre : Piukana, Taumoepeau
  • Ailiers : Acebes, Bousquet
  • Arrière : Farnoux
risus dolor. mattis ut Aenean ut