Puigdemont Président !

Depuis le 27 septembre 2015 et la victoire, en demi-teinte, de la coalition pro-indépendantiste Junts Pel Si, la « Généralitat » de Catalogne ne parvenait pas à trouver son nouveau Président faute d’accord sur le candidat. Artur Mas, leader charismatique du mouvement indépendantiste a décidé de « faire un pas de côté » pour permettre au processus indépendantiste d’avancer. Les deux partis antagonistes mais tous deux séparatistes sont parvenus in-extremis à un accord sur une personnalité plus fédératrice qu’Artur Mas, Carles Puigdemont, Maire de la très catalaniste Gérone.

Nouveau Président le 10 Janvier 2016 Diada-Via-Laietana-PERE-VIRGILI_ARAIMA20140904_0125_1

Désormais le calendrier se précise encore davantage et le nouveau Président a pour objectif de mener la Catalogne vers un référendum d’auto-determination qui conduirait à une sécession dans les 18 mois. Le reste de l’Espagne voit se profiler cette échéance avec angoisse.

Qui est Carles Puigdemont ?

puidemontAncien journaliste de 53 ans et Maire de Gérone depuis 2011, confortablement réélu en 2015, a selon certains médias espagnols une carrière politique « fulgurante, …qui l’aura mené en moins de 10 ans des bancs de l’opposition de Gérone à la présidence de la Généralitat »

Les relations avec Perpignan

De passage à Perpignan en mars dernier, le Député-Maire, déclarait dans le journal L’indépendant « Gérone et Perpignan sont à 80 km l’une de l’autre et pourtant les villes s’ignorent…Nous avons une relation à minima ».

cropped-cropped-Brice-20141018-0038-BRBrice Lafontaine, Président d’Unitat Catalane, adjoint et conseiller transfrontalier de Jean-Marc Pujol « se réjouissait « de l’accord trouvé… « L’intérêt supérieur du pays a été prioritaire, les différences idéologiques mises de côté. Un exemple de démocratie, à suivre pour la Catalogne Nord ». Il se félicitait « des excellentes relations avec le député-maire de Girona » et d’avoir communiqué avec M Puigdemont juste après la signature de cet accord « historique ».

cdcConvergence Démocratique de Catalogne66, se félicitait quant à lui de « ce compromis historique » et rappelait que le nouveau Président était également membre de leur parti et un « grand ami de la Catalogne Nord« . Ils saluaient également « cette résignation éclairée (d’Artur Mas).. qui souligne l’engagement sans failles d’une haute personnalité politique, qui démontre l’humilité« . CDC66 soulignait que cela était « une leçon proprement humiliante » pour notre département englué dans le cumul des mandats, l’individualisme électif et les projets factices« .

Joan Peytaví Deixona, spécialiste en Histoire Catalane, a collaboré avec lui alors qu’il travaillait au journal El Punt Avui. « C’est un homme moins connu car il travaille dans son coin, mais il est le Président de l’Associació dels Municipis per la independència dans un monde catalan où les communes et la base jouent un rôle plus important qu’en France. C’est une bonne chose pour le lien avec l’ensemble du territoire« .

 

539276768a0c94e3580fb0d8be8b85e8_