Slopestyle Ski Font Romeu (c) Nicolai Belin

Ski slopestyle à Font-Romeu, victoire de l’USAP, tour de chauffe des Dragons Catalans – “Débriefe moi le week-end Sports”

LECTURE

Une semaine de Coupe du Monde de ski slopestyle à Font-Romeu Pyrénées 2000. Une victoire de l’USAP à Angoulême, et des Catalans qui conservent la tête de la ProD2. Un tour de chauffe pour les Dragons Catalans contre le Toulouse Olympique avant la reprise de la Super League le 1er février. Et les résultats des équipes catalanes ce week-end. Let’s Go Débrief, Let’s Go.

♦ Font Romeu, capitale française du slopestyle

Clap de fin sur la Coupe du Monde de ski slopestyle de Font-Romeu Pyrénées 2000, épreuve inaugurale du circuit international et unique étape française. Une compétition remportée par la française Tess Ledeux chez les femmes, qui s’impose pour la 3e fois à Font-Romeu. Du côté des garçons, c’est le jeune Canadien Mark Hendrickson qui décroche la victoire, à la surprise générale. Aucun français n’ayant réussi à se hisser en finale.

Prochains rendez-vous de l’élite du slopestyle : la Coupe du Monde de Seiseralm en Italie dès le 17 janvier et les X Games d’Aspen.

La station de Font Romeu-Pyrénées 2000 accueillait pour la 4e fois consécutive une étape de Coupe du Monde de ski slopestyle. Un évènement capital pour Font-Romeu Pyrénées 2000, fer de lance des initiatives pyrénéennes afin de promouvoir la destination des Pyrénées Catalanes et le ski freestyle dans les Pyrénées. Les riders semblent avoir pris beaucoup de plaisir à skier cette Coupe du Monde. Des conditions météo parfaites et sur un slopestyle d’une grande qualité. Un beau spectacle pour les 3000 spectateurs présents ! Le rendez-vous est déjà donné à Font Romeu-Pyrénées 2000 en janvier 2021 pour une nouvelle Coupe du Monde de ski slopestyle en France !

♦ L’USAP s’impose à Soyaux Angoulême (20-23) et conserve la tête de ProD2

Pour cette 16e journée de ProD2, les Perpignanais se déplaçaient à Angoulême. Un match de reprise après les fêtes de fin d’année sur un terrain hivernal. L’entraîneur des Catalans, Gérald Bastide se satisfaisait de cette “belle victoire” au micro de France Bleu Roussillon jeudi soir.

“C’est une équipe d’Angoulême pas facile à manoeuvrer, on l’a vu. On a eu de bons moments ainsi que des moments difficiles. On retient d’avoir gagné le premier match de la phase retour et à l’extérieur. Qui plus est contre une équipe 6e au classement, qui a bien tenu son rang, et qui, par moments, nous a mis en difficulté. On a su, nous aussi,  être capables de marquer sur nos temps forts. Même si on en a laissé certains en route. C’était un match de reprise dans des conditions pas faciles.”

Car certains réglages restent à faire comme l’évoque Sadek Deghmache. “Il a beaucoup d’approximations et pas mal de fautes encore. Donc, on est certes satisfaits, mais on sait qu’on doit encore travailler. Il va falloir le faire pour avoir une marge de progression plus importante pour les matchs à venir.” Le prochain match de l’USAP sera à Aimé Giral ce vendredi 17 contre Aurillac.

♦ Tour de chauffe pour les Dragons Catalans contre Toulouse samedi 18 janvier

Les Dracs sont dans les starting-blocks. Après un entraînement dirigé ouvert au public vendredi dernier, les Dragons Catalans et le Toulouse Olympique s’affronteront en match amical. Une rencontre qui aura lieu ce samedi 18 Janvier à 16h30 au stade Albert Domec de Carcassonne. Un match organisé par le club de Carcassonne XIII dans le cadre des festivités des 80 ans du rugby à XIII à Carcassonne.

Les Dragons ont repris le chemin des entraînements. L’équipe travaille notamment la gestion de la pression à 3 semaines du premier match de Super League. Dixit Steve McNamara…

“C’est toujours un peu difficile de reprendre après une longue coupure comme celle de Noël. Mais rien n’a été perdu. On a repris la semaine dernière déjà, et on s’est entraîné 3 fois. Donc on s’est remis dans le rythme. Les vacances de Noël sont très importantes car il s’agit de trouver le bon équilibre. Il faut qu’on soit en forme, en bonne santé pour commencer la saison. Mais il faut aussi être frais au niveau mental. On voyage beaucoup pendant la saison et ils quittent leurs familles tous les 15 jours. Ce qui les épuise au cours de la saison. Leur donner l’occasion de ces temps libres à Noël est important pour le club.”

“La pression est un domaine sur lequel nous travaillons. On aurait dû mieux faire la saison dernière. Nous devons être constants et jouer de la même manière, que nous soyons favoris ou non, que nous soyons à domicile ou à l’extérieur, et dans toutes les conditions. Il faut que nous soyons plus tenaces dans l’adversité en Angleterre. Nous l’avons fait par le passé pour franchir certains obstacles. C’est un défi pour le club et pour l’équipe.”

♦ Résultats du week-end

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Article précédent

"Dans les yeux de Loli" - Le combat d’une famille et la solidarité de Millas face au syndrome de Rett

Nuit de la lecture lever de soleil chanteur Cali mémorial de Rivesaltes
Article suivant

4e Nuit de la lecture - Toutes les festivités du livre et des mots ce 18 janvier dans les Pyrénées-Orientales

Curabitur ut tristique mattis justo sed libero. accumsan