USAP, Dragons et Grizzlys – Triple victoire pour les clubs catalans

LECTURE

Chacune de ces trois équipes manie le ballon ovale selon des règles différentes et dans un championnat distinct. Du Top 14 à la SuperLeague en passant par le football américain, les trois formations catalanes jouaient hier soir à domicile pour des enjeux bien éloignés. Et les offrandes de sang et d’or ont dû satisfaire les dieux puisque ceux-ci ont béni terrains et guerriers.

L’USAP a décroché face à Grenoble sa première victoire à Aimé Giral de la saison (22-16). Un succès très attendu et largement fêté, autant sur le terrain que dans les tribunes. Les Dragons catalans se sont imposés face aux Rhinos de Leeds 26-22 après une grosse frayeur en début de première mi-temps. Puis, en fin de soirée, les Grizzlys catalans ont coulé les Canonniers de Toulon 32 à 25 au stade Jo Maso.

♦ Ouf de soulagement pour les Dragons

Après une entame de match catastrophique, les Dracs ont su se ressaisir. Douze… Comme 0 à 12 après 12 minutes et 2 essais de Handley pour Leeds. Mais les Catalans trouvent les ressources pour recoller au score et rentrer au vestiaire à la mi-temps sur un score de parité 16-16. En seconde mi-temps, les deux équipes se rendent coup pour coup, Handley et Yaha inscrivant chacun un essai. La différence se fera en fin de match où les Rhinos se contenteront d’une pénalité quand Fouad Yaha aplatira pour la quatrième fois de la soirée dans l’en-but de Leeds. Score final 26-22 résumé ci-dessous en image.

♦ La 300ème de Rémi Casty et la 1ère de Sam Kasiano

Deux joueurs à l’honneur hier soir sur le terrain de Gilbert Brutus. La 300ème de Rémi Casty sous les couleurs des Dragons catalans, premier joueur à fouler la pelouse hier soir. Et la colossale et fraîchement officialisée recrue des Dracs Sam Kasiano, très attentive depuis le banc de touche.

♦ USAP – Enfin la victoire à Aimé Giral !

Près de 11 mois que l’USAP ne s’était pas imposé à Aimé Giral. Ce samedi soir, les Catalans affichaient de larges sourires, aussi bien sur le terrain qu’en tribune. Bien que, de l’avis des deux entraîneurs, ce ne fut pas le plus grand match de rugby auquel nous ayons assisté, seule comptait hier la victoire. Une victoire synonyme d’honneur sauf dans un match de la peur.

Car ce sont bien les Grenoblois qui ont le plus tremblé. Avec une domination légèrement en sa faveur, l’USAP a poussé l’adversaire à la faute. Grenoble commet notamment 10 en-avant (contre 4 pour l’USAP) et concède 10 pénalités. Les Isérois n’arrivent pas non plus à tirer profit des plaquages défensifs manqués par les sang et or. Des Usapistes qui conserveront leurs trois points d’avance acquis à la pause (16-13) dans une seconde mi-temps à couteaux-tirés.

Et le coutelier de la soirée s’appelle Enzo Selponi qui inscrit 17 points. Futur grenoblois, Selponi avoue avoir sollicité le coach mental de son équipe pour retrouver la sérénité d’esprit nécessaire à la préparation de la rencontre. Lors du tour d’honneur et en salle de presse, joueurs et staff ne cachaient pas leur joie.

♦ Les Grizzlys Catalans coulent les Canonniers de Toulon

Les Grizzlys jouaient ce samedi leur 7ème match du championnat de France – Casque d’or au stade Jo Maso de Saint Laurent de la Salanque. Alors que la tournure de la rencontre augurait d’un match nul 25-25, les Grizzlys inscrivent un touchdown dans les derniers instants. Des points précieux pour la course aux playoffs à venir et un résultat qui conclut une belle soirée pour les clubs catalans.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Article précédent

Festival de cinéma Confrontation - Hommage à ces femmes rebelles devenues cultes

Article suivant

La Banque de France et la CCI des Pyrénées-Orientales font les comptes

accumsan mattis consequat. amet, commodo et, tempus dapibus Donec tristique ut lectus