fbpx
Aller au contenu
Accueil » Actualités » Brèves » Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 17 février

Zapping de l’actualité des Pyrénées-Orientales | Semaine du 17 février

Incendie à Saint-Laurent-de-la-Salanque - Gerarld Darmanin-5

♦ Drame de Saint Laurent de la Salanque : l’État met en place le comité local d’aide aux victimes (CLAV) pour les victimes et sinistrés

Étienne Stoskopf, préfet des Pyrénées Orientales et Jean-David Cavaillé, procureur de la république de Perpignan ont annoncé la mise en place d’un comité local d’aide aux victimes (CLAV) pour accompagner les victimes et sinistrés de l’explosion/incendie survenus le 14 février 2022 à Saint Laurent de la Salanque. Le bilan provisoire s’était alourdi mardi avec la découverte dans les décombres d’une 8ème victime.

« Ce comité, qui se réunira en format plénier dès lundi 21 février 2022, vise à coordonner les dispositifs locaux d’aide aux victimes notamment pour l’information et l’indemnisation des victimes, leur prise en charge juridique et sociale et leur accompagnement dans leurs démarches administratives. (…) Le CLAV s’appuie sur un comité de pilotage plus restreint dit « CLAV technique » chargé du suivi des situations individuelles des victimes et des familles de victimes. »

Incendie à Saint-Laurent-de-la-Salanque - Gerarld Darmanin-7

♦ Le surendettement des ménages dans les Pyrénées-Orientales en baisse

Le nombre de nouveaux dossiers de surendettement a baissé de 15% en 2021 par rapport à 2019 sur le plan national et régional et a baissé de 14,1 % pour les Pyrénées-Orientales. Malgré la crise sanitaire, la tendance est en baisse constante depuis 2015 selon un communiqué commun de la Préfecture et la Banque de France des Pyrénées-Orientales.

Toutefois, les Pyrénées-Orientales font partie des départements les plus surendettés d’Occitanie. En 2021, la moyenne départementale de dossiers déposés aux secrétariats des commissions de surendettement est de 277 (227 au national) pour 100.000 habitants âgés de plus de 15 ans.

« Dans le département, en 2021, l’endettement global moyen des ménages surendettés s’établit à 50.914 euros ; contre 45.172 euros dans la région et 43.245 euros en France métropolitaine. »

Comment expliquer cette baisse amorcée en 2014 ? La Banque de France avance plusieurs motifs :
– le contexte économique : à moyen terme, la baisse tendancielle du nombre de dossiers de surendettement depuis 2015 s’accompagne de la baisse du chômage sur la même période.
– la régulation : les effets positifs de la loi Lagarde (2010) en matière de distribution des crédits à la consommation continuent de se faire sentir, avec des modes de commercialisation plus équilibrés qu’il y a une quinzaine d’années
– la prévention : l’action des intervenants sociaux dans l’accompagnement des personnes en situation de fragilité financière, l’identification des situations de fragilité financière par les banques et les actions d’éducation financière coordonnées par la Banque de France ont des effets positifs sur le moyen et long terme.
– l’action des commissions de surendettement : l’efficacité des solutions mises en œuvre permet aux personnes de se sortir du surendettement et de limiter les situations de récidive.

France, Perpignan, 2021-09-22. Illustration, user of the Banque de France at the Perpignan counters. Photograph by Arnaud Le Vu / Hans Lucas.
France, Perpignan, 2021-09-22. Illustration, usager de la Banque de France aux guichets de Perpignan. Photographie de Arnaud Le Vu / Hans Lucas.

♦ Don du sang : l’EFS et l’ARS visent les 1000 dons par jour en Occitanie

La gravité de la situation actuelle avait amené l’Etablissement français du sang à diffuser début février un « bulletin d’urgence vitale » pour la toute première fois de son histoire. Afin de rehausser le niveau des réserves de sang, l’Agence Régionale de Santé s’était mobilisée aux côtés de l’EFS pour inciter au don de sang avec un chiffre en ligne de mire : 1000 dons par jour.

Et le 15 février, 996 prélèvements étaient prévus en Occitanie avec au total 1278 donneurs. L’EFS dispose désormais de 11,4 jours de stocks de sang ; contre 10,8 jours la veille.
« L’appel d’urgence semble entendu mais il faut vraiment continuer à ce rythme jour après jour… » concluent l’EFS et l’ARS. Tous les lieux de collecte sur : www.dondesang.efs.sante.fr.

Etablissement français du sang don du sang et de plaquettes collectif Hello le Sud

♦ Une opération d’écopâturage singulière à la forteresse de Salses

Le Centre des monuments nationaux a renouvelé l’opération d’écopâturage à la forteresse de Salses en partenariat avec le syndicat RIVAGE et l’éleveur ovin Gérald Crouzet. Entre le 16 au 21 février 2022, le troupeau d’une cinquantaine de brebis a fait halte dans les fossés de la forteresse de Salses afin d’entretenir la végétation aux abords du site.

Cette activité ancestrale d’écopâturage fait peu à peu son retour, à l’encontre de moyens plus mécaniques et phytosanitaires. Il s’agit en fait de la gestion d’espaces verts en mettant à paître des animaux pour conserver des espaces naturels en état sans devoir utiliser des engins mécaniques ou bien des désherbants, polluant les sols.

Le nombre d’animaux doit être adapté au milieu, à la ressource disponible et aux périodes, afin d’empêcher le pâturage intensif qui appauvrirait la végétation et dégraderait les sols. Ce projet de pâturage des abords de la forteresse permettra d’entretenir la végétation tout en apportant les ressources trophiques nécessaires aux insectes coprophages (qui se nourrissent d’excréments) ; eux-mêmes principales sources d’alimentation des populations de chauves-souris présentes dans le monument. 

La présence de ces chauves-souris a permis l’intégration de la forteresse au réseau Natura 2000 visant la préservation des sites d’importance européenne pour ces espèces notamment.

© Rivage Laurence Fontbonne

♦ Créations d’entreprises en région : le fort attrait de la microentreprise

En 2020, en dépit de la crise sanitaire, 78.000 entreprises, hors secteur agricole, ont été créées en Occitanie ; soit 2.500 (ou 3,3 %) de plus qu’en 2019 rapporte la Cci Occitanie. Structurellement, cette croissance est notamment portée par les microentreprises et, d’un point de vue sectoriel, concerne majoritairement la vente à distance et les livraisons à domicile.

Sur les 78.000 entreprises enregistrées en 2020, l’Insee a recensé 52.000 microentreprises (66,7%), 17.800 sociétés (22,8%) et 8.200 (10,5%) entreprises individuelles classiques. À cet égard, les analystes signalent que « la hausse des créations en Occitanie résulte uniquement des microentrepreneurs (+10,5%) ». Hausse qui compense largement le léger tassement des créations de sociétés (-0,6%) et la baisse marquée des créations de nouvelles entreprises individuelles classiques (-22,5%).

Un découpage par secteur d’activité montre que la vente à distance s’est fortement développée, avec 3.000 créations en 2020 ; soit + 66%, au regard de l’année 2019. Des chiffres qui confortent une tendance qui émerge depuis plusieurs années : des indépendants se sont tournés vers la vente en ligne, souvent sous le régime du microentrepreneur, durant les périodes de fermetures de leurs points de ventes physiques. Avec 5.600 immatriculations (+14 %) les livraisons à domicile ont également enregistré une forte évolution, et il s’agit là encore quasi exclusivement de microentreprises.

D’un point de vue territorial, cet élan n’a guère profité aux zones touristiques ; a contrario des zones industrielles (tous départements confondus), avec une prédilection pour les zones de Toulouse et Montpellier (46 % des créations d’entreprises).

Uber Eats

♦ Malika Derradji au concours national Trophée des Femmes en EA et en ESAT

Grâce à votre mobilisation, vos votes et vos partages, en mars 2021, Annabelle Humbert remportait « le trophée femme en Entreprise Adaptée et ESAT ». Cette année, l’Association Joseph Sauvy et l’ESAT Joan Cayrol soutenaient Malika. Ouvrière de l’ESAT Joan Cayrol à Bompas, Malika Derradji a été sélectionnée pour participer à l’édition 2022 du concours national.
Aujourd’hui clos, les votes vont départager une cinquantaine de candidates. Résultats le 8 mars lors de la cérémonie de remise des trophées.

« Après l’incendie du self de l’ESAT, Malika s’est portée volontaire avec son équipe pour confectionner et servir chaque midi les repas de l’ensemble des ouvriers.  Malika a aidé au nettoyage des locaux avant la réouverture. Malika a également fait preuve d’une grande polyvalence durant la crise sanitaire. Elle est venue renforcer l’équipe de la biscuiterie lors de la saison estivale et l’équipe prestation de services et hors les murs où elle a dû faire preuve de volontarisme et d’adaptabilité. Mme Derradji a été un élément moteur de son équipe, son dynamisme se doit d’être récompensé. »

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances