Sting « the english man in Valmy » pour les 10 ans des Déferlantes

Sting vient en effet de confirmer son retour au festival. Le dimanche 9 juillet, celui qui a participé aux plus belles heures du rock, se produira devant un public de fans sur la grande scène du parc d’Argeles sur Mer. Après de nombreuses critiques suite à l’interprétation de sa chanson « Inshallah » lors du concert d’ouverture du Bataclan, l’artiste s’est expliqué notamment sur le message de tolérance que porte cette chanson évoquant le drame des réfugiés en Méditerranée.


Après « The message in the bottle » de Police, le message de solidarité de Sting
Le concert qu’il a offert aux victimes des attentats du Bataclan lors de la réouverture de ce lieu qui a subit les affres du terrorisme, a fini de convaincre David Garcia, créateur des Déferlantes, que cette légende du rock était indispensable à la programmation du 10ème anniversaire.

Sting avait déclaré sur ce concert visiblement très ému « C’était un moment particulier. On m’a demandé de rouvrir cette salle dans laquelle j’avais joué en 79. Je voulais faire une bonne balance entre le respect pour les morts et célébrer l’histoire de cette belle salle. Il fallait montrer du respect. On a commencé par une minute de silence profonde, puis j’ai chanté une chanson, Inshallah. De toute façon, c’était une très belle soirée, je suis ravi de l’avoir fait mais ce n’était pas facile »

Sting a choisi d’interpréter sa chanson Inshallah en duo avec le trompettiste Ibrahim Maalouf comme « un message de tolérance ». Rappelant que, « s’il y a une solution, elle viendra d’un effort d’empathie et pas en empilant des briques pour faire des murs ». Cette chanson, qui fait référence au drame que vivent les réfugiés en mer Méditerranée, n’a pas plu à une certaine sensibilité politique française qui y a vu « une provocation ».

Une programmation digne d’un anniversaire !
Après avoir annoncé la venue de Renaud, et le retour d’Iggy Pop, les organisateurs ont dévoilé la tête d’affiche du deuxième jour du festival.
À 65 ans, le rockeur qui a composé au sein du groupe mythique Police ou en solo, des chansons devenues patrimoine mondial de la musique comme « Message in the Bottle », « Roxanne » ou « the English Man in New York » n’a rien perdu de sa superbe, il enflammera à coup sur le coeur des festivaliers.

2 pensées sur “Sting « the english man in Valmy » pour les 10 ans des Déferlantes

Commentaires fermés.

4168c8d27b1f9cbee412d93f7ca9c00aqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqqq