Fête de la science – Succès de l’événement à l’Université de Perpignan

Pour la 26ème édition de la fête de la science, l’université de Perpignan a mis en place plus de 60 ateliers. La vocation de l’ensemble des acteurs de l’événement est de rendre la science ludique et à la portée du grand public et en particulier des plus jeunes. Un événement qui a connu une affluence record avec plus de 3.300 visiteurs, 1.800 scolaires sont venus le jeudi et le vendredi. 1500 personnes, dont de nombreuses familles ont participé le samedi à cette fête de la science 2017. Un chiffre en hausse de 7% par rapport à l’édition précédente.

 ♦ Les sorcières et les araignées
Au programme de la fête de la science cette année, les visiteurs ont pu découvrir entre autres un atelier qui a toujours beaucoup de succès ; « l’atelier des sorcières », organisé par le laboratoire CRIOBE et la faculté de sciences et de chimie, a été rythmé par des tours de magie auxquels ont participé activement le public : les enseignants chercheurs ont organisé des démonstrations insolites et des expériences interactives.

Les petites bêtes étaient également à l’honneur lors des ateliers organisés par l’association « Insectes et Natures ». « Les araignées vous aimez ? Non ? ». Petits et grand ont pu découvrir « ces petites bêtes si mal aimées et pourtant fascinantes et pleine de surprises ». 

♦ Objectif « ré-enchanter » et « décloisonner »
La Ministre de l’enseignement supérieur, ancienne présidente de l’Université Sofia Antipolis déclarait à propos de la fête de la science 2017 : « Aujourd’hui, plus encore qu’hier, la Fête de la science prend tout son sens, tant le besoin de ré-enchanter le rapport de la société à la science est grand. Développer une culture scientifique, c’est aussi disposer des clefs pour exercer son rôle citoyen, pouvoir faire des choix basés sur la connaissance et non sur la croyance. C’est l’objectif de la Fête de la science : des centaines d’initiatives gratuites, ouvertes à tous, dans le but de favoriser la transmission de la connaissance scientifique ». 

Fabrice Lorente, le président de l’université indiquait que « cet événement correspond(ait) parfaitement à la volonté d’ouverture et de diffusion de l’information » que l’université voulait « insuffler ». Une volonté de « décloisonnement » pour l’université.

La fête de la science est une manifestation nationale créée en 1992 par le Ministère de l’enseignement supérieur, elle a pour but de susciter des rencontres entre le public et les chercheurs pour découvrir le monde des sciences, le rendre plus accessible et susciter des vocations.

Les services de l’université confirment la portée de cet événement sur l’ensemble de ses campus, Font-Romeu, ou Carcassonne. Au total, plus de 3.000 élèves et 2.500 visiteurs ont pu tester la science partager avec les chercheurs ravis de communiquer leur passion de la science.

d36b310ae5f4261e5cc846ff180f5fe8ooooooooooooooooooooooooooo