« Caganer » catalan ou santon provencal, la Mairie fait appel à vos crèches

Forte des 30.000 visiteurs et du succès de la première édition de l’exposition des Pessebres de 2016, la Mairie de Perpignan renouvelle l’opération et lance un appel aux particuliers. Pour l’édition 2017 de la grande exposition des Pessebres, les crèches de toute origine, forme et style seront exposées dans divers lieux prestigieux du patrimoine perpignanais », précise le communiqué de presse adressé par la Mairie.

« Vous êtes artiste, passionné, collectionneur… et vous souhaitez participer à l’exposition en prêtant votre crèche ? ». Il vous faudra adresser une photo à l’adresse mail de l’élu en charge de l’office du tourisme de Perpignan

Plus de 50 crèches exposées en 2016
Lors des fêtes de fin d’année, la mairie avait fait le choix de mettre « les pessebres » à l’honneur dans les locaux de l’ancien mess des officiers situé aux pieds du Castillet (sur la place de Verdun). Le public avait pu y découvrir des crèches allant du traditionnel santon provençal, à la crèche moderne, en passant par le « caganer », personnage catalan qui dans un coin de la crèche assouvit un besoin naturel. Les perpignanais avaient répondu présents et avaient accouru dès le 3 décembre pour découvrir cette diversité de représentations de la nativité. Une représentation devenue plus traditionnelle que véritablement culturelle au fil des siècles.

♦ Crèche et laïcité ?
Toutefois ces expositions de crèches restent polémiques avec l’an passé, entre autres, la plainte d’une association prônant la laïcité dans l’espace public. Une polémique qui a conduit les crèches sur le devant de la scène politique et judiciaire. La dernière décision date de novembre 2016, le conseil d’état précise « les conditions de légalité de l’installation temporaire de crèches de Noël par des personnes publiques ». Les juges autorisent les expositions de crèches dans les mairies ou autres lieux publics incarnant la laïcité à trois conditions. Le conseil d’état rappelle : que l’exposition doit être temporaire, qu’elle ne doit en aucun cas être accompagnée d’un discours de prosélytisme religieux et que la manifestation doit revêtir un caractère « culturel » ou « festif ».

ba1673605ea25bc6b3b18ec35232eef3~~~~~~