Initiative philanthropique à Perpignan : Galerie d’art Plaça Nova

Une jolie initiative née d’un constat clair, la rue des augustins, qui était il y a 30 ans au coeur de la dynamique commerciale de la ville est aujourd’hui en grande difficultés. L’idée a germée dans l’esprit de Stéphane Michel qui, à l’occasion du départ de son locataire, a imaginé un concept à mi-chemin entre boutique éphémère et galerie d’artiste. Un dispositif qui répond selon lui à un double objectif “ramener de la vie à la rue des Augustins et offrir un lieu accueillant aux artistes”. Une galerie éphémère qui chaque mois reçoit une douzaine d’artistes différents. Prochain vernissage le 3 novembre.


7ème vernissage pour la “Plaça Nova
Le 3 novembre Stéphane Michel, tout à la fois, découvreur de talent, galeriste, organisateur d’événementiel et agent immobilier, organise un nouveau vernissage avec notamment la présence de Pinkhas. Ce jeune artiste-peintre autodidacte, dont les violons et “les personnages enfantins, enjoués et timides transportent dans une atmosphère chaleureuse et festive” (Source Ardif.com). 

Stéphane Michel a la volonté de mêler dans chaque exposition des artistes de diverses origines, art ou expérience. “Une montée en puissance du concept permet de mélanger des artistes de renommée internationale avec certains qui n’ont jamais exposé, je tiens à cette règle qui crée une certaine émulation entre eux et qui permet à chacun de se nourrir de l’expérience des autres”.

À ce jour seuls quelques noms ont été dévoilés pour l’exposition éphémère du mois de novembre, il s’agit de : Dominique Bertrand, artiste plasticienne, Bernard Beneito, artiste qui dépeint la femme latine de façon magistrale, Pascale Corones qui a suivi des cours de l’école des beaux arts de Perpignan et Laurent Rioux le photographe pop-art présentera son travail.

La galerie est ouverte tous les jours du mardi au samedi de 10h à 13h et de 15h à 18h30.

Flash Back sur quelques artistes d’octobre
Patrick Fauconnier
qui a une “conscience sensible de l’art, conçue, dessinée, picturale, manuelle, naturelle… Comme l’ouvrier, l’artisan : Le monde est ce que nous sommes capable d’éprouver et d’accomplir”. Zingara, artiste peintre autodidacte, dessinatrice illustratrice, qui produit “des œuvres expriment l’émotion du moment avec pudeur et sans à priori”. Estelle Couraud présentait son univers doré et peuplé.

Donec sit efficitur. Praesent mi, libero ut venenatis Nullam ultricies