Opéra, Jazz, classique et musiques du monde au Festival Eté 66

La 11ème édition du festival culturel portée par le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales se tient cette année du 6 juillet au 28 juillet. Le Palais des rois de Majorque, le Château royal de Collioure et le Prieuré de Serrabona accueilleront les huit soirées du festival. Opéra, Jazz, ou Orchestre symphonique sont au programme de cette édition de l’été 2018.

♦ 6 juillet “Nuit des Percussions” au Palais des Rois de Majorque 

Entrée libre et gratuite pour l’Electro Batucada, la puissance et l’énergie des percussions brésiliennes live mixées à l’électro. Les tambours brésiliens laisseront place à Kcock du compositeur Alexander Vert qui réunit plusieurs maîtres de la percussion pour un face-à-face intense entre les taïkos (instruments traditionnels chinois), et la musique contemporaine occidentale. Enfin, Philippe Spiesser présentera Sculpt, une création multimédia ou se mêlent percussions virtuelles et art numérique. Un spectacle  hypnotique en sons et images déclenchés par l’artiste.

♦ 7 et 11 juillet – Soirées Opéra au Palais des Rois de Majorque

Samedi 7 juillet, l’Opéra comique “Gerardo l’orphelin de Pedra Santa” sera interprété par l’ensemble instrumental Euterpe et le chœur l’Accent Lyrique, sous la direction de Christian Papis, une coproduction des Archives départementales. Cet opéra écrit en 1846 par trois perpignanais en deux actes a été retrouvé dans un fond donné aux Archives et entièrement reconstitué à partir de documents d’époque. Mis en musique par une association locale, il raconte l’histoire de Gerardo amoureux de la fille d’une comtesse et victime d’un complot…

Mercredi 11 juillet, Airs d’Opéra avec “Les grands duos d’amour” par Lisa Houben, Carlos Llabres Carreras et l’Orchestre de chambre Perpignan Méditerranée, sous la direction de Daniel Tosi. Le temps de cette soirée, une soprano et un ténor renommés transformeront le Palais des rois de Majorque en opéra romantique. Accompagnés par l’orchestre, ils reprendront quelques uns des airs les plus célèbres du répertoire du XIXe siècle : Tosca de Puccini, La Forza del destino de Verdi, Cavalleria rusticana de Mascagni, Roméo et Juliette de Gounod…

♦ Vendredi 13 juillet l’orchestre Radio France 

80 musiciens composent l’Orchestre d’harmonie de la Garde républicaine, sous la direction du lieutenant-colonel Sébastien Billard, viendra dans les Pyrénées-Orientales pour une soirée exceptionnelle. Créée en 1848, cette formation compte des musiciens issus de l’élite des conservatoires nationaux : clarinettes, saxophones, trompettes, cors, harpes, percussions … Au cours de sa longue histoire, l’Orchestre d’harmonie de la Garde républicaine a joué dans le monde entier les airs des plus grands compositeurs. Quelques-uns ont même exécuté leurs propres créations à sa tête, comme Camille Saint-Saëns ou Maurice Ravel. L’orchestre proposera des œuvres du répertoire musical classique des XIXe et XXe siècles : La damnation de Faust de Berlioz, La Petite suite de Debussy, L’Arlésienne de Bizet et bien d’autres. Concert proposé par le Festival Radio France Occitanie Montpellier.

♦ 18 et 21 juillet au Prieuré de Serrabona

Mercredi 18 juillet, soirée catalanité dès 18h30 avec Pere Figueres sur les textes écrits durant l’été du poète Jordi Pere Cerdà. Accompagné par Gérard Meloux à la guitare et Paola Maureso à la bandurria et au luth, il fera partager au public la beauté des mots et des mélodies, dans une création intimiste et poétique.

Les troubadours chantent l’Art Roman le 21 juillet dès 18h30. Comme chaque année, le festival des Troubadours fait halte en Pays catalan, sous les arcades du Prieuré de Serrabona. La soprano Sandra Hurtado-Rós et le vibraphoniste Thierry Gomar ouvriront la soirée par des mélodies séfarades aux accents andalous, avant les chants ancestraux du Sybilles Trio, composé de Milena Jeliazkova, Françoise Atlan et Milena Roudeva.

♦ 25 et 28 juillet, Jazz et musiques actuelles au Château de Collioure

Mercredi 25 juillet à 21h – The Jazz Makers, les sept musiciens de ce groupe 100 % jazz ont tous été formés sur les bancs du conservatoire de Perpignan. Depuis 2016, ils accordent leurs talents pour interpréter aussi bien des compositions originales que des morceaux de Miles Davis, Kenny Burrel ou Joe Pass, spécialement arrangés pour cette orchestration et son trio d’instruments à vent. Pour le public d’Été 66, ils recréeront les ambiances sixties et seventies des grands maîtres du jazz.

Samedi 28 juillet dès 21h, Les Massa Dub prennent possession de la cour du château de Collioure. Six musiciens et un chanteur forment les Massa Dub un groupe en pleine ascension. Pour la dernière soirée d’Été 66, le groupe viendra proposer un reggae roots métissé, festif et ouvert, aussi bien sentimental qu’engagé.

Plus d’informations quant aux horaires et aux expositions présentées durant le festival sur le site Culture 66.

ut ut tristique Sed diam mi, et, odio Curabitur libero ipsum risus.