Zapping de l’actualité du 29 décembre | Pyrénées-Orientales

03/12/2020, Perpignan, France, Illumination décoration manège de Noël © Arnaud Le Vu / MiP

♦ La Région Occitanie continue d’attirer des habitants chaque année

Entre 2013 et 2018, la région a gagné en moyenne 40.300 habitants par an (+0,7 %). Cette croissance démographique reste élevée par rapport à celle observée sur le territoire métropolitain (+0,4 %).

Ce dynamisme est dû pour l’essentiel au solde migratoire (+0,6 % par an sur la période). Par rapport à la période quinquennale précédente, la croissance démographique ralentit en Occitanie. Le taux de croissance moyen passe de +1,0 % par an entre 2008 et 2013 à + 0,7 % par an entre 2013 et 2018 ; résultat d’un ralentissement conjugué des dynamiques naturelle et migratoire.

Le dynamisme démographique de la région est toujours très fort en Haute-Garonne et dans l’Hérault. Cinq autres départements gagnent des habitants entre 2013 et 2018 : les Pyrénées-Orientales, le Tarn, l’Aude, le Tarn-et-Garonne et le Gard. Départements plus ruraux, l’Ariège, l’Aveyron, le Gers, les Hautes-Pyrénées, le Lot et la Lozère ont une population relativement stable durant cette période ; leur solde migratoire positif équilibrant le déficit des naissances par rapport aux décès.

Vue sur la plaine du Roussillon depuis le Col de Ouillat - Albères à la frontière France Espagne
Vue sur la plaine du Roussillon depuis le Col de Ouillat – Albères à la frontière France Espagne

♦ Budget participatif de la Région Occitanie – Les 2 projets catalans soumis au vote

Depuis septembre 2019, la Région Occitanie a lancé « Ma solution pour le climat ». Doté d’une enveloppe de six millions d’euros sur trois ans, ce budget participatif vise à « faire émerger et soutenir des solutions concrètes et imaginées par les citoyens pour agir en faveur du climat ». Lors de la phase de dépôt des projets, 393 propositions pour le climat ont été formulées par les citoyens d’Occitanie.

En février dernier, une première phase a permis de retenir 42 projets lauréats, en cours de réalisation. Une deuxième session est organisée du 18 décembre 2020 au 18 janvier 2021. Concrètement, chaque citoyen – habitant dans la région et âgé de 15 ans ou plus – peut décerner trois coups de cœur parmi les projets soumis au vote. À l’issue du scrutin, la Région accompagnera et subventionnera les projets les plus plébiscités. 

Deux initiatives des Pyrénées-Orientales sont présentes sur le site participatif la Région Citoyenne.

Création d’un centre de ressources interactif pour favoriser la transition écologique.

« Ce projet pilote dans le département sera un lieu de rencontres, d’échanges et de coopérations entre citoyens, associations, entreprises écoresponsables et collectivités ». Selon les 3 porteurs de projets (Laurence Saulnier, Nicolas Fabre et Mélanie Héricourt), ce centre de ressources proposera « du conseil et de l’accompagnement individuel ou collectif avec des permanences ponctuelles d’acteurs porteurs d’alternatives écologiques existantes sur le territoire ».

Les activités principales consisteront en des conférences-débats, un laboratoire d’idées, des lieux d’expérimentations scientifiques et  techniques, des ateliers « Do It Yourself », une grainothèque de semences paysannes et bio, des sorties nature, des spectacles et expositions temporaires. Le coût estimé par les porteurs de projets est de 180.000€ ; et la Région est sollicitée à hauteur de 15.000€.

Projet action forêt élèves

Ce projet consiste en la plantation d’une forêt indigène de 5.000 arbres par les élèves du collège « Le Ribéral » de Saint-Estève. L’objectif, selon Nathalie du Lac, professeure d’arts plastiques et porteuse du projet, « est de mettre en œuvre la transition écologique et le développement durable au sein de l’établissement ».

L’enseignante précise que plus de 50 espèces d’arbres seront plantées dans un espace en friche. Cette action est l’occasion de proposer des actions et gestes éco-collégiens ; s’appuyant sur toutes les classes du collège, l’équipe pédagogique, les parents et tous les bénévoles qui sont invités à participer au projet. Pour 5.000 arbres, c’est 3€ l’arbre avec le tuteur. Projet expérimental qui peut être étendu à d’autres établissements par l’intermédiaire des élèves autour de leur territoire. Le coût total estimé est de 15.000€ ; et le porteur de projet demande une prise en charge totale par la Région.

Marche pour le Climat Perpignan 25 Mai 2019
Marche pour le Climat Perpignan 25 Mai 2019

♦ JOB66 lance un financement participatif pour de nouveaux projets 

Né sur les réseaux sociaux il y a 8 ans, JOB 66 est aujourd’hui un centre de formation et de soutien aux demandeurs d’emploi dans les Pyrénées-Orientales. Offres d’emploi, conseils sur le recrutement ou à la réorientation, JOB66 se félicite d’avoir permis à des milliers de demandeurs d’emploi de retrouver le chemin d’un contrat professionnel.

Joan Nou, initiateur de JOB66, fait appel à la générosité et au soutien de sa communauté pour « de nouveaux projets et de nouvelles activités ». Parmi les nouveaux projets de JOB66, un chantier d’insertion sur la rénovation de vieux meubles.

♦ Bon plan – 17 stations des Pyrénées desservies par autocars pour 1 à 2€

Afin de soutenir les stations et professionnels du tourisme impactés par la fermeture des remontées mécaniques, la Région adapte et étoffe le service d’autocars desservant les stations d’Ariège, des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Orientales à un tarif allant de 1 à 2€. Après la mise à disposition d’1,3 millions de billets de train régionaux liO au tarif d’1€ durant la période estivale, la Région poursuit sa mobilisation pour limiter l’impact de la crise sanitaire sur l’économie locale et permettre au plus grand nombre de profiter de loisirs de proximité.

07/02/2019, Font-Romeu, France, station de ski des Pyrénées© Arnaud Le Vu / MiP
07/02/2019, Font-Romeu, France, station de ski des Pyrénées© Arnaud Le Vu / MiP

Les lignes concernées pour les Pyrénées-Orientales sont :

  • Pour se rendre à Pyrénées 2000 et Font-Romeu, les lignes 560 et 569,
  • La ligne 566 dessert Porté Puymorens,
  • Les lignes 561 et 569 desservent La Llagonne, Les Angles, Formiguères,
  • Saint-Pierre del Focats et Eyne via Le Train Jaune.

Ces lignes de cars liO sillonnent les départements et desservent une majorité de stations thermales et de sports d’hiver ; permettant aux habitants et aux touristes de prendre un bol d’air frais, de randonner en raquettes, de pratiquer le ski de fond ou encore de faire de la luge.

« Avec cette offre de cars liO, la Région se mobilise pour soutenir la filière touristique et les stations ; pour faciliter l’accès aux loisirs ou les départs en vacances à moindre coût. C’est un coup de pouce pour nos concitoyens, qui favorise un tourisme durable et de proximité ainsi que la consommation dans nos territoires ».

Carole Delga

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Comme vous avez apprécié cet article ...

Partagez le avec vos connaissances