169 parrainages !

Voilà le précieux sésame dont ont besoin les trois candidats en lice, à ce jour, pour « prendre  la tête » de la fédération locale du parti Les républicains 66. Dès le 11 janvier les candidats ayant réuni les 169 parrainages seront candidats à l’élection qui se tiendra le 30 janvier prochain dans 4 bureaux de vote du département.

François Calvet a décidé après 5 ans en tant que président des Républicains 66 de ne pas se représenter, il déclarait dans l’independant.fr « je pense qu’il faut renouveler la présidence, il faut que quelqu’un de plus jeune prenne les rênes. Ensuite parce que les mandats de sénateur, maire et vice-président de l’Agglo me prennent beaucoup de temps et je veux être dans l’action ».

Pour prendre la suite du sénateur-maire trois candidats se sont à ce jour fait connaître.

  • Joelle Anglade, Maire du quartier est de la ville de Perpignan et conseiller départemental d’opposition depuis 03 2015.
  • François Lietta, responsable des Jeunes UMP des P-O et membre du bureau départemental de l’UMP de 2009 à 2015, attaché parlementaire de Fernand Siré depuis 2011 et directeur de cabinet de la ville de St Nazaire.
  • Marie-Thérèse Sanchez-Schmid, candidate malheureuse à sa succession en tant que députée européen au profit de Louis Aliot et adjointe de la ville de Perpignan.

A ce jour seuls l’adjointe aux financements européens et à la politique d’égalité et d’accès aux droits de la ville de Perpignan et l’ancien responsable des jeunes républicains semblent faire campagne publiquement.

m2SMaïté Sanchez-Schmid fait appel aux parrainages en rappelant sa vision de la vie publique et la « haute idée de la politique » Ses valeurs « Depuis que je me suis engagée dans la vie publique, j’ai toujours eu une haute idée de la politique, de ce qu’est « être un politique » : le service public au service du public. Elle aspire à «construire une nouvelle manière de faire de la politique».

changerFrançois Lietta souhaite incarner «le renouveau», à l’instar d’un des probables candidats aux primaires des Républicains pour la campagne présidentielle de 2017, Bruno Le Maire. François Lietta a élaboré un véritable programme de campagne qu’il a souhaité « collaboratif » et « concret ». Il conjugue son engagement comme pour indiquer son désir de changement «Je suis, tu es, nous sommes, les acteurs du redressement de la fédération».

Après les deux défaites consécutives aux dernières élections (régionales et départementales) le renouveau du parti de droite semble une « évidence » pour nombreux cadres de la fédération départementale. Les 4.300 adhérents, selon François Calvet, décideront de l’ampleur du changement qu’ils souhaitent donner à leur fédération.

A ce jour peu d’élus du parti Les Républicains ont pris position publiquement et attendent certainement le 11 janvier pour se prononcer, ou pas … A suivre…

1699c4fbc4ed497592f732cee20dd364yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy