Illustrations Perpignan

Conférence Municipales 2020 – Les clés pour comprendre « Perpignan, une ville en analyses »

LECTURE

Mercredi 12 février, les chercheurs Nicolas Lebourg, David Giband et Dominique Sistach ont apporté leurs éclairages sur la situation pré-électorale de Perpignan. Une conférence à l’invitation de la Chaire Citoyenneté de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye.

Car la ville de Perpignan est au centre de l’actualité médiatique nationale. Actualité liée à la campagne des élections municipales de 2020. Une attention inédite due à la possibilité d’être la première commune de plus de 100.000 habitants à potentiellement passer au Rassemblement National. Et ce depuis la courte expérience de Toulon en 1995. Cependant, une telle perspective n’apparaît pas ex nihilo. Elle est produite par un ensemble de dynamiques sociales, économiques, culturelles et politiques.

La conférence s’est tenue dans la salle des actes de l’ancienne Université face à plus d’une centaine de personnes.

♦ Un avant-goût de l’étude socio-politique à paraître jeudi 13 février

Avant de publier une étude inédite sur la situation socio-politique de la capitale du Roussillon, la Chaire Citoyenneté convie, à Perpignan, quatre chercheurs en sciences sociales, tous perpignanais, à venir exposer le fruit de leurs travaux.

En traitant des dynamiques et structures du territoire, ils contribueront ainsi à une information non-partisane mais civique de leurs concitoyens – dans une perspective qu’avait formulée d’un trait Alfred Sauvy, natif du département : “Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés, ils deviennent des sujets.”

♦ Les intervenants de la conférence « Perpignan, une ville en analyses »

David Giband est professeur des universités en urbanisme et aménagement du territoire à l’Université de Perpignan-Via Domitia (UPVD).

Il en est le vice-président de la recherche et de la valorisation. Géographe de formation, ses recherches portent sur l’aménagement des quartiers populaires en France et aux États-Unis. Chercheur à l’Art-Dev (CNRS-UPVD), il s’intéresse notamment aux questions de logement, d’éducation et plus largement aux politiques urbaines. Il a publié plusieurs ouvrages et articles sur les ghettos, les politiques de redéveloppement urbain contemporain. David Giband a notamment travaillé sur les dynamiques urbaines, sociales et politiques à Perpignan des années 1950 à aujourd’hui.

Coordinateur de la Chaire Citoyenneté de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, Nicolas Lebourg est chercheur au CEPEL (CNRS-Université de Montpellier).

Ainsi qu’au sein du Project on the Transnational History of the Far Right (George Washington University).Il est membre du COSPRAD (Comité scientifique sur les processus de radicalisation) et du comité de pilotage du programme VIORAMIL (Violences et radicalités militantes). Auteur de nombreuses études sur les extrêmes droites, Nicolas Lebourg a réalisé, avec Jérôme Fourquet et Sylvain Manternach, une nouvelle étude de la ville. Étude que la Chaire publiera au lendemain de cette conférence..

Dominique Sistach est maître de conférences à l’UPVD, où il est chercheur au CDED.

Ses travaux de recherche présentent une sociologie juridique des marginalités dans l’espace méditerranéen catalan. Il développe des thèmes sur le droit des discriminations, sur la sociologie des usages de stupéfiants, sur l’analyse des politiques sociales. Il a dirigé la mission scientifique de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie en Languedoc-Roussillon. Mais aussi la revue de sciences sociales Ruixat dédiée à des travaux sur la ville de Perpignan. Dominique Sistach a participé aux travaux de MIGRINTER (CNRS-Université de Poitiers) dans l’espace franco-espagnol.

Participez au choix des thèmes sur Made In Perpignan

Envie de lire d'autres articles de ce genre ?

Israel Folau Dragons Catalans premier entraînement
Article précédent

Israel Folau, Test de l'appli des Dragons, USAP solidaire, Déesses Catalanes, Crunch des armées – “Débriefe moi le week-end Sports”

Illustrations paysages pyrénées-orientales
Article suivant

La terre va-t-elle chauffer en Occitanie ces prochaines années ?

adipiscing justo pulvinar non tristique massa velit, elit. elit. in commodo ante.